Ardèche, je taime !

C’est la rentrée !
Non, je n’avais pas lamentablement déserté
les petites choses, cette (trop) longue pause est simplement dûe à un mois de vacances et une rentrée très mouvementée.

Mais les affaires reprennent et je promets à Sab de poster au plus vite de nouvelles recettes 🙂

Cependant, avant toute autre chose, je ne peux décemment pas faire ma rentrée sans vous parlez de nos vacances dans cette merveilleuse région qu’est l’ARDECHE.

Nous nous sommes régalés à tous points de vue. Nous avons bien (trop) manger, les paysages sont époustouflants, les villages aux habitations de pierres presque blanches et aux toits de tuiles sont charmants, et pour ne rien gâcher, nous avons eu du soleil (il paraît qu’il pleuvait en Bretagne, je suis sûre qu’il s’agit d’allégations abusives et totalement infondées).

S’il fallait faire un top 3 des choses à voir / à faire absolument, je dirais :

  1. Les villages médiévaux (Rochemaure et Viviers en particulier)

  2. Le voyage en train vapeur (en 1ère classe, c’est encore mieux) des chemins de fer du Vivarais

  3. Les Gorges de l’Ardèche en passant par le Pont d’Arc (encore plus fabuleux si vous pouvez les faire en canoë)

Le choix a été difficile car il y a vraiment beaucoup à voir : les montagnes, les avens, les cascades… Le tout baigné d’une lumière qui m’ébahit à chaque fois que je me rapproche du Sud…

Mais revenons à nos moutonssss !

Bien sûr les valises sont revenues chargées des spécialités Ardéchoises et Drômoises (un peu provençales aussi), notre pauvre voiture à frôlé la surcharge (entre les emplettes et ce que j’ai emmagasiné sur les hanches, aïe !).

Ard_che_001

Un petit inventaire :

Ard_che_004du nougat (évidemment) de Montélimar : du blanc, au chocolat (et, sur la photo, des amandes enrobées de chocolat au lait).

Ard_che_016du nougat noir de Provence

Ard_che_018des calissons d’Aix

Ard_che_013des craquants aux écorces d’orange et des croquants aux amandes et au miel

Ard_che_009des croquettes ardéchoises : biscuits sablés à la farine de châtaigne et aux amandes, Mam’zelle M à passé ses vacances avec une croquette dans chaque main !

Ard_che_010Des canistrellis au vin blanc et aux grains d’anis vert : j’aime beaucoup ses petits biscuits corses.

Ard_che_006des pralines pâtissière (indispensables à la réalisation du Saint Génix, bientôt la recette sur le blog ???)

Ard_che_017de la farine de châtaigne (si vous avez des recettes, je lance un avis)

Ard_che_019du sirop de lavande

– des marrons

Ard_che_020de la crème de marron

Petite apparté concernant la châtaigne (l’Ardèche en est le fief incontesté) : les ardéchois les bretons sont absolument fais pour s’entendre, chez moi nous mangeons la châtaigne juste bouillie avec une noisette de beurre salé (c’est comme çà que je la préfère) et je vous défi de résister à une crêpe tartiné de crème de marron, nappée de chocolat chaud et servie avec une boule de glace à la vanille !

– de la confiture de melon (verdict : je n’aime pas du tout)

– du vinaigre de miel

– des moutardes aromatisées (anis/coriandre, fruits confits/miel, olives vertes/romarin) très sympas

– des vins Côtes du Vivarais (AOC) pas mal du tout : des rosés très frais et des rouges très fruités

– de la Melonade : apéritif à base de melon, là j’adooore !

– de la liqueur de châtaigne : j’aime beaucoup, c’est un peu fort, mais servie sur de la glace, çà passe tout seul.

– un apéritif à la châtaigne : bon, mais je préfère la liqueur

– de la crème de châtaigne : le Castagnou, spécialité locale pour l’apéritif est composé de crème de châtaigne et de vin blanc, moi je préfère la version Royal Ardéchois, crème de châtaigne et Clairette de Die, c’est très doux et très fruité, j’adore aussi !

– de la liqueur de myrtille : pour ceux qui connaissent, çà me fait penser aux roupettes, j’aime bien.

– de l’Ypocras : un apéritif du moyen-âge à base de vin rouge et d’épices, c’est pas mal.

Ard_che_022et enfin : des saucissons ! Natures, aux roquefort, aux noisettes, au taureau et à la fleur de sel. Ce sont de véritables tueries (clin d’oeil à Lilo).

Bien sûr, nous n’avons pas pu rapporter toute les choses que nous avons aimé là-bas (la caillette aurait mal supporté le voyage), mais j’ai assuré mes arrières et rapporté un livre de cuisine traditionnelle ardéchoise et drômoise !

Rendez-vous sur Hellocoton !