Ballade en famille et crêpes au lait de chèvre

A quelques kilomètres de chez moi, existe une petite chèvrerie à ne pas manquer si vous faîtes une escale en Ille-et-Vilaine.

chevrerie

La Chèvrerie du désert fait partie, pour moi, de ces lieux dont la seule évocation du nom vous replonge en enfance. Cette fermette sans prétention à la saveur de l’authentique et des petits bonheurs en famille. C’est donc naturellement que j’ai voulu y emmener ma poupette…

La demoiselle s’est éclatée tout l’après-midi à nourrir les chèvres, caresser les bébés lapins, essayer de caresser les poneys (dès qu’elle en trouvait un près de la clôture, il partait brouter plus loin) et à négocier pour qu’on ait les mêmes oiseaux avec les mêmes nids. Absolument pas impressionnée par les dogues de bordeaux (tenus à l’écart, ouf) ou les cochons vietnamiens. Au contraire, Mademoiselle était en admiration devant Madame Cochon qui venait de mettre au monde 4 petiots.

Maman (Moi) s’est éclatée à la boutique : fromage, confiture, miel… et lait.
Du lait de chèvre tout cru, tout frais, délicieux !

Le lait de chèvre est rarement consommé tel quel, souffrant de la réputation d’avoir un goût trop fort. Si le fromage de chèvre affiné peut être corsé, çà n’est pas le cas du lait frais, qui, lui, est doux comme une caresse.
En général, je ne bois pas de lait de vache "nature" car je lui trouve un arrière-goût désagréable, celui-ci n’existe pas dans le lait de chèvre. Donc, si vous n’aimez pas le lait de vache, essayez le lait de chèvre… Même si vous aimez celui de vache d’ailleurs…

Pour ne rien gâcher, le lait de chèvre est très digeste (on en donne aux nourrissons) et contient beaucoup mois de lactose et de cholestérol que le lait made in meuh.

Convaincus ?

Sur les conseils de la gentille dame qui m’a vendu le lait, j’en ai fait des crêpes.

Ce qui me fait constater que moi, bretonne, je n’ai jamais publié de recette de crêpes sur ce blog, incredibeule non ?

Je me suis creusée le crâne longtemps pour vous décrire le goût de ces crêpes et… je sèche.
Ce qui est certain, c’est qu’elles sont mauditement bonnes !

Rien que l’onctuosité de la pâte était un bon présage, elles étaient moelleuses à souhait.

La différence avec une crêpe classique ne saute pas aux papilles de suite (je n’aurais peut-être pas du mettre de rhum, mais j’adore çà), non, la nuance, subtile, vient en fin de bouche et… c’est trop bon !

Preuve s’il en faut : 12 crêpes, 2 adultes, 15 minutes… hahem…

Crêpes au lait de chèvre

cr_pes_ch_vre

Pour 10 à 12 crêpes selon la taille de votre louche.

  • 250g de farine T65

  • 3 oeufs

  • 50cl de lait de chèvre

  • 1 pincée de sel

  • 4cs de sucre roux

  • 1cs d’huile de tournesol

  • 1cs de rhum brun

On benne tout dans le bol du mixer.

On mixe 30 secondes.

On laisse reposer au frais 1h dans une jatte.

On cuit les crêpes dans une poêle graissée.

On dévore.

Rendez-vous sur Hellocoton !