En tête-à-tête avec ma souplette, je me suis fendue d’une photo, me disant que ça pourrait peut-être bien vous intéresser…

Quand je déjeune seule à la maison, soit je m’arrange pour avoir un reste de la veille à réchauffer, soit je bricole une salade ou un sandwich pour éviter d’avoir à sortir poêles et casseroles. Mais ce midi, toute frigorifiée sur mon fauteuil de bureau, je rêvais d’une soupe-repas bien rassasiante et surtout bien réchauffante.

Je ne sais par quel miracle il y a encore des poivrons français sur l’étal de ma Biocoop mais j’en profite un max tant qu’ils sont disponibles, histoire de me mentir à moi-même et croire qu’un petit bout d’été est encore possible.

Attention coming out : j’ai souvent une boîte de steaks hachés bio dans mon congélateur. Ouais, j’assume, c’est rudement pratique, ça se customise finger in the nose et si tu as des enfants, tu comprends tout l’intérêt du truc certains soirs de semaine.

Un autre truc que j’aime bien avoir dans le placard, c’est le boulghour de petit épeautre. C’est bon, hyper digeste et cuit en 10 minutes. T’as tout bon, coco !

Bref, un p’tit poivron vert, un steak haché, du boulghour de petit épeautre, une bonne rasade d’épices et du bouillon par là-dessus, prêt en 15 minutes montre en main, voilà qui te requinque pour l’après-midi.

Et la magie du truc, c’est que ça marche pour toi tout(e) seul(e) mais aussi pour plusieurs en multipliant les doses. ET OUAIS !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Voici une soupe comme je les aime : ronde, onctueuse, épicée. Une soupe gourmande qui vous réchauffe en un clin d’œil et qui renvoie un vilain crobe chez sa mère vite fait, bien fait.

Pour cette recette, je me suis inspirée du livre « Légumes » de Jacqueline Salmon, un autre de mes coups de coeur de cet automne.

Il s’agit d’un livre vraiment atypique. Jacqueline Salmon ne baigne pas dans la cuisine, elle est photographe et passionnée de botanique. Dans « Légumes », pas de photos des plats mais des légumes eux-mêmes, fraîchement cueillis, avec feuilles et racines. De belles photos, sobres et sans fioritures.

Les recettes sont simples et assez rapides, elles sont inspirées des cuisines du monde entier et font la part belle aux légumes. Autant dire, que ce livre à tout pour me plaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Depuis le temps que j’entends parler de ces super-boissons que sont les smoothies verts, je ne m’y étais pas encore collée.

Il faut dire que, même si leur intérêt nutritionnel est indéniable, l’idée de mettre de la salade dans mon smoothie, ça me branchait moyen.

Et puis, l’autre jour, je vois le petit coeur d’une laitue qui s’ennuyait dans le bac à légumes…

« Toi, mon p’tit coeur, tu vas finir dans le blender !  » que je lui dit.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...
L’autre soir, prise d’une flemmingite aiguë mais ayant tout de même envie de quelque chose de chaud et réconfortant, je suis allée plonger mon nez dans le congélateur…

Les yeux fermées, les deux mains tendues (j’exagère à peine), j’en ressors un sachet de champignons de Paris et un autre de bouquets de chou fleur. Bingo !

Ces deux-là alliés dans un velouté légèrement crémé, c’est gourmand à souhait, finger in the noze, de la vraie comford food mention spéciale feignasse…

Velouté champignon et chou fleur rapido expresso

veloute_champignon_chou_fleur.jpg

Prenez la même quantité de champignon de Paris et de bouquets de chou fleur congelés.
Verser d’abord les champignon dans une cocotte et les faire revenir à feu vif pour qu’ils rendent leur eau de végétation.
Ajouter le chou fleur et couvrir d’eau (avec éventuellement un cube de bouillon de légumes).
Cuisez à fremissement 15-20 minutes, jusqu’à ce que les bouquets de chou fleur soient tendres.
Mixez le velouté, assaisonnez et ajouter une petite brique de crème de soja.
Servez bien chaud.

border="0"> target="_blank">Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Non, non, Bretonnes et Bretons vous n’avez pas rêvé, il a neigé aujourd’hui !

La neige, comme la pluie, en Bretagne est une chose bien hypothétique (le premier qui pouffe, j’le dézingue !).

C’est d’autant plus vrai pour la neige, qu’on a à peine eu le temps d’ameuter ses collègues de bureau en hurlant "Il neigeuuuuuneigeuuuuu ! Y’a plein de flocons ! Chouette, chouette, çà va être tout blaaaaanc !" que des flocons, y’en a plus, et qu’il reste à peine un vestige d’une vague tache blanche dans un coin à l’ombre pour accréditer que vous n’être pas complètement déglinguée.

Le seul fait véridique dans cette histoire c’est que, punaise, çà caille !

Et dans ces cas là rien ne vaut quelques notes exotiques, curry et coco par exemple, et de bonnes patates qui vous tiennes bien au corps. Le coup de génie, c’est d’allier tout çà dans un potage qui vous réchauffe le corps et le coeur pour trois fois rien.

Très inspirée (carrément piquée) d’une recette de Garance, cette soupe cocooning est exactement ce qu’il vous faut en ce moment !

Comme Garance, vous pouvez l’agrémenter de crevettes pour plus d’exotisme ; celles de mon poissonnier avait le regard d’Amy Winehouse, j’ai préféré m’abstenir…

Soupe de pomme terre, lait de coco et curry

soupepdt

Bol Ekobo

Pour 4 grands bols

  • 600g de pommes de terre

  • 100g d’échalotes

  • 40cl de lait de coco

  • 75cl d’eau

  • 1cs de curry

  • 1cs d’huile d’olive

  • Sel, poivre

Éplucher, couper en quartier (selon la taille des pdt) et laver les pommes de terre.

Éplucher et émincer les échalotes.

Dans la cuve de l’autocuiseur, faire chauffer l’huile d’olive.

Y jeter les échalotes et les laisser blondir.

Ajouter les pommes de terre et couvrir d’eau.

Fermer la cocotte et laisser cuire 10 minutes après la montée en pression.

Mixer la soupe à l’aide d’une girafe.

Ajouter le lait de coco et le curry.

Assaisonner et mixer à nouveau pour donner un peu de mousseux.

Servir bien chaud.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Zou, in extremis, je vous livre ma participation au concours de 750g.com

concours_citrouille_180

Je serais brève, c’est délicieux, réconfortant, sans gluten et sans lait de vache.

L’affaire est dans le sac !

Capuccino de potimarron, chantilly au fromage de chèvre et faux gressin aux amandes

(sans gluten, sans lait de vache)

capuccino_potimarron

Assiette et verre EKOBO

Pour 6 personnes

Préparation : 30 minutes
Réfrigération : au moins 2 heures
Cuisson : 25 minutes

La chantilly au chèvre :

  • 100g de fromage de chèvre frais

  • 100g de tofu soyeux

  • 2cs d’huile d’olive

  • Sel, poivre

Les gressins :

  • 100g de farine de sarrasin

  • 1cc de sel

  • 100g de purée d’amandes blanches

  • 2cs d’huile d’olive

  • 1 jaune d’oeuf

  • 4cs de lait de soja

  • 1cs d’amandes concassées

La crème de potimarron :

  • 1 potimarron

  • 1 oignon

  • 2 pommes de terre

  • 1cs d’huile d’olive

  • Sel, poivre

Au moins deux heures avant le repas, préparer la chantilly au fromage de chèvre.

Battre longuement au fouet électrique l’ensemble des ingrédients pour obtenir une texture légèrement mousseuse qui va se développer au frais.

Filmer et réserver au frais.

Préparer les faux gressins.

Préchauffer le four à 210°.

Sabler ensemble tous les ingrédients sauf le lait et les amandes concassées.

Ajouter le lait de soja cuillère par cuillère jusqu’à pouvoir former une boule (encore un peu friable, c’est normal).

Directement sur la plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson, former 6 boudins de 15 cm environs. Les faire rouler délicatement pour leur donner une fore bien arrondie.

Parsemer les gressin d’amandes concassées.

Enfourner pour 15 minutes.

On passe à la crème de potimarron.

Éplucher et émincer l’oignon.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte minute et y faire revenir l’oignon.

Laver le potimarron et l’évider.

Le découper en cubes sans l’éplucher, ajouter dans la cocotte.

Éplucher et laver les pomme de terre. Les découper en quartier avant de les ajouter aux autres légumes.

Assaisonner et couvrir d’un litre d’eau.

Fermer la cocotte et laisser cuire 10 minutes après la montée en pression.

Mixer.

Servir la crème de potimarron coiffée d’une grosse cuillère de chantilly au fromage et accompagnée d’un gressin aux amandes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Page 1 sur 212