Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps savent que, depuis 4 ans, ma cuisine est équipée d’un four combiné vapeur NEFF et que j’en suis littéralement amoureuse.

Mais si vous traînez vos guêtres ici pour la première fois où si aviez loupé ce chapitre fondateur « mon four-mon amour », je vous explique.

Qu’est-ce qu’un four combiné vapeur ?
C’est un four qui combine toutes les fonctionnalités d’un four classique avec la possibilité d’ajouter de la vapeur pendant la cuisson (oui, ça vous aviez-compris tout seuls).

Pourquoi c’est bien ?
L’ajout de vapeur permet d’éviter tout dessèchement pendant la cuisson. Les viandes sont dorées mais tendres et juteuses, les gâteaux gonflés et moelleux, et les pains (c’est ce que je trouve le plus bluffant) lèvent super bien et ont une croûte fine et croustillante, à faire pâlir les baguettes du boulanger.

A côté de ça, il existe pléthore de fonctions qui vous facilitent pas mal le quotidien :

  • un mode étuve pour faire pousser les pâtes levées (pain, brioches, pizza…)
  • une fonction « réchauffer » qui s’adapte à la quantité à réchauffer et surtout qui ne dessèche pas, la plat réchauffé ressort du four aussi pimpant qu’après la première cuisson
  • la possibilité de donner un coup de jeune au pain de la veille : la baguette ramollo et caoutchouteuse ressort crousti-moelleuse
  • les programmes automatiques cuisson des viandes sont top aussi. Pour le poulet, je case le plat dans le four, programme « poulet », j’indique le poids de la petite bête et roulez petits bolides. Je ne surveille rien, ni la température, ni le temps de cuisson, le four fait ça tout seul et la viande est parfaite.

Je ne vais pas vous faire toute la fiche technique, mais l’idée générale est que j’adore ce four et qu’il n’y a pas un jour où je n’y ai recours.

Alors, imaginez ma banane le jour où j’ai reçu l’invitation de NEFF pour aller découvrir leur nouveau four combiné vapeur lors d’un atelier à Paris, avant de le recevoir pour le tester à la maison. (Hiiiiiiii !) Noël au moins d’août. Merci petit Papa NEFF :D

On en reparle tout de suite mais avant regardez-moi ça comme il est beau ce petit Variosteam !
(C’est ma première vidéo en stop motion, soyez indulgents ;) )

(Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez ici)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Big fail ! J’aurais du publier cette recette avant mercredi (pour le challenge Patak’s) mais, emportée par la foule, le boulot, la tribu en vacances, toussa, toussa, j’ai un peu oublié… Tanpis pour moi et bye bye mon bébé KitchenAid (en même temps, je ne pensais pas vraiment le gagner, c’était plus pour le fun et l’amour fou des saveurs indiennes).

J’ai donc eu l’idée de détourner un pot de sauce tikka massala pour réaliser une tarte végétarienne bien relevée. L’utilisation de courgettes m’a semblé assez évidente, ça fonctionne toujours bien pour contre-balancer le feu des épices.

Cette tarte pourrait être végan mais la sauce tikka massala contient du yaourt, une sauce au curry et au lait de coco devrait faire le job.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Lorsque j’ai vu cette recette de quiche sans pâte, dans un fascicule Soy pris à la Biocoop, je me suis dit « ouais bof, il y a 3 oeufs et, moi, en général, j’utilise le tofu soyeux pour ne pas mettre d’oeufs« .

Et puis, je me suis souvenu que, si, j’avais déjà mixé tofu soyeux et oeufs dans une recette de terrine tout à fait concluante.

J’ai un peu (à peine) modifié la recette, le résultat est très sympa. En tout cas, Miss Cacahuète a vidé son assiette en un rien de temps ! Deux fois !

Elle n’a pas l’air d’une recette très légère, vue comme ça, avec ses oeufs et son fromage râpé, mais, en réalité, elle n’a rien de catastrophique. Riche en protéines, elle cale bien. Elle est pleine de légumes et servie avec une salade verte, vous faites le stock en fibres.

Et puis, elle est super rapide à faire ! Ce jour-là, j’avais envie d’une tarte aux légumes mais pas franchement le temps, ni l’envie de faire la pâte. Là, on benne tout dans une jatte puis un plat et, zou, au four. En 10 minutes, c’est plié.

Elle a tout bon cette quiche, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Je vous le disais, l’autre jour, en ce moment nous ne nous nourrissons quasiment que de salades composées, légères et rafraîchissantes.

Celle que je vous propose aujourd’hui, met à l’honneur un produit que j’aime bien : des tranches de lieu noir fumé, agrémentées de fines herbes, que j’achète à la Biocoop.

Le lieu noir peut être consommé sans mauvaise conscience (sauf si vous êtes végétarien, mais là c’est un autre débat) car il ne s’agit pas d’une espèce menacée. C’est un poisson peu gras mais très riche en protéines et en oméga 3, il a tout bon !

Cette version fumée est très parfumée, l’assaisonnement de la salade peut donc rester discret.

Je voulais une salade très fraîche, légère mais nourrissante. J’ai donc choisi d’associer le poisson fumé à du concombre, de la salade, des oignons nouveaux et des pommes de terres nouvelles ; pour l’assaisonnement, un peu d’huile d’olive, de poivre et le jus d’un citron.

Le résultat a plu à toute la tribu.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

J’adore les pommes de terre nouvelles. Juste cuite à la vapeur, avec une noix de beurre demi-sel, c’est un des petits bonheurs tout simples du printemps.

Pour un repas rapide, j’aime aussi les accompagner d’une sauce à base de yaourt, enrichie de crudités et/ou d’herbes aromatiques. J’aime le contraste entre la fraîcheur de la sauce, le croquant des crudités et les pommes de terre fondantes et encore chaudes.

Un plat rapide, simple, goûteux et qui cale bien tout en restant diététiquement correct. Bien sûr, il ne faut pas non plus engloutir une livre de pomme de terre !

Moi, j’aime ce genre de plat seul, le soir, lorsque j’ai déjà fait le plein de protéines le midi, mais il peut tout à fait être servi en accompagnement d’une viande ou d’un poisson.

Préparez, si possible, la sauce à l’avance afin que toutes les saveurs aient le temps de se mélanger.

Et bien sûr, ce type de sauce se décline à l’infini.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Dimanche, ce sera la Fête des mères.

J’ai hâte de voir ce que Miss Cacahuète a préparé comme surprise à l’école. La pauvre poupette était toute triste d’avoir été obligée de prendre le truc blanc qui ne brille pas à la place du truc gris qui brille. Mais c’est tout ce que j’ai eu le droit de savoir, le reste est classé secret défense !

De toute façon, ça sera magnifique, forcément. Et puis, quelques fuites du coté de chez Mamie, laisserait présager que je verse une larmichette à cause d’une poésie trop choupie.

Donc, dimanche sera en mode guimauve. Heureusement que je ne publie pas le dimanche, vous auriez eu droit à de la Môman dégoulinante d’amour et de fierté, beurk !

Par contre, il est pas dit que vous ne morfliez pas sur Twitter ou Facebook ;)

D’ici là, je vous invite à aller consulter le petit dossier que j’ai préparé pour Goosto à l’occasion de la fête des mères.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Page 1 sur 712345Dernière page »