Celle qui allait expérimenter un régime bio

Celle qui allait expérimenter un régime bio

L’heure est grave mes poussins !

Je sais, je me suis faite rare ces derniers temps, entièrement dévouée que je suis à mes nouveaux projets professionnels. Et là, je reviens avec un gros mot dans le titre ! Attends, boude pas, viens que je t’explique…

Tu vois, ce matin, j’ai eu l’idée saugrenue de monter sur ma balance et le chiffre affiché par cette espèce de petite @&*#% ne m’a pas du tout, du tout plu !

(crédit photo)

Alors oui, on sort d’un immense weekend plein de famille, de bouffe, de goûter et d’apéro, et ça pourrait être une bonne excuse.

D’ailleurs, j’en ai tout plein de bonnes excuses : avoir eu un bébé il n’y a pas si longtemps, bosser à la maison, le stress de se lancer dans une nouvelle activité pro, le manque de temps pour faire du sport…

Sauf qu’il arrive un moment où il y en a marre de se cacher derrière ses bonnes excuses !

La vérité est que j’ai eu deux enfants et qu’à chaque fois, j’ai rapidement perdu mes kilos de grossesse, sans trop d’effort (attention, je parle bien des kilos pas de certaines rondeurs qui, elles, s’accrochent)…

Et qu’à chaque fois, j’en ai repris 5 dans l’année qui a suivi !

Si bien qu’aujourd’hui, je me retrouve avec une bonne dizaine de kilos de bagages excédentaires.

Je ne vais pas vous faire le plan du « je sais pas d’où ça vient, je dois manger des trucs pas compatibles avec mon groupe sanguin ou pas à la bonne heure », je sais très bien d’où ça vient !

(et il n’y a rien de plus frustrant que de savoir pertinemment ce qu’on ne doit pas faire mais le faire quand même !)

Le problème ne vient pas de ce qu’on mange, chez nous les menus sont plutôt équilibrés. Non, mon vrai soucis n’a rien d’original, je GRIGNOTE !

Un coup de mou à onze heure, je grignote. L’heure du goûter des enfants, je grignote. Besoin de travailler tard le soir, je grignote. Oh, un truc nouveau, je grignote !

Ajoutez à cela une pincée de manque d’activité physique, l’équation est complète.

Oh, j’ai bien essayé, à une période d’hyper-motivation, de me tenir à mon heure de sport quotidienne. Et puis, quand les journées sont déjà trop courtes entre les enfants, le boulot, le ménage, l’heure de sport reste la chose la plus facile à sacrifier.

Ainsi, nous y voilà !  10 kilo à perdre, une tendance monumentale au grignotage compulsif et l’option sport facultative.

« Mais pourquoi elle nous raconte ça ? » que tu te demandes.

Ben oui, pourquoi ?

Je n’ai rien à vendre, pas de régime miracle à vous proposer, aucunement envie qu’on me plaigne.

Le but est entièrement égoiste, et ouais.

Si je vous raconte ici mes tentatives pour perdre du poids au fil des semaines, et bien, c’est gravé dans la pierre du net :

Je suis au REGIME, bordel !

Et il va falloir que je m’y tienne parce que, maintenant que je l’ai dit à tout le monde, paie ta honte si je ne fonds pas du gras !

Alors, je ne sais pas encore exactement comment ça va se répercuter ici. Sans doute des recettes légères (mais gourmandes, faut pas déconner), des astuces, peut-être des menus, des billets d’humeur… Tout ça dans l’esprit sain et joyeux qui sont la raison d’être de mes humbles petites chozes.

En tout cas, je compte sur vous m’encourager, m’engueuler si je craque ou pourquoi pas, si le cœur vous en dit, vous joindre à moi.

Mais bon, voilà, c’est écrit, j’suis au régime…

Mais pourquoi je ne suis plus sûre que c’était une bonne idée de vous raconter ça ?

Advienne que pourra et mort au gras !

_

25 Commentaires
  1. Ah des semaines que je suis le plan d’une diet mais que je stagne à cause du manque d’activité.
    Comme tu dis, le sport est très facile à squeezer.
    Je me suis mis à l’application smartphone (Noom sous android) pour me motiver à bouger.
    Je pense que ça peut marcher avec moi qui aime tant être félicitée d’avoir couru 20 minutes 🙂
    Allez courage!
    et planque tes gâteaux à grignoter (maintenant on peut remanger du concombre en plus)

    1. Le pire c’est que je suis toute contente quand j’ai fait ma séance mais elle saute quand même souvent :-/
      Attends, j’ai entendu qu’ils allaient incriminer les graines germées maintenant !!!
      Non, je grignoterai pas, non, je ne grignoterai pas, non, je ne grignoterai pas !

  2. quand je suis arrivée aux us il y a 6 mois, ça m’a pris du temps avant de résister à tous ces gâteaux bien en vue dans la cuisine. PLanque-les ou demande à quelqu’un de les planquer sans te dire où ils sont, si vraiment il faut utiliser la manière forte 😉
    bon courage en tout cas!

    1. Le soucis c’est que la tribu serait plutôt du genre à les manger sous mon nez…

  3. Et bien bonne chance !!
    Juste peut être une idée pour le grignotage… Lorsque tu veux grignoter, pose toi la question au moment de passer à l’action : – Pourquoi est-ce que j’ai envie de grignoter ? (envie de réconfort ?) – Est-ce que j’ai faim ? Si tu n’as pas faim… Et bien bois un grand verre d’eau !!
    D’accord c’est un conseil à 2fr50… Mais on ne sait jamais !!

    1. Ben nan, c’est pas bête, ça doit marcher… mais peut-être pas à chaque fois 😉

  4. Je te souhaite bien du courage, je suis comme toi une grande grignoteuse et c’est pas facile d’avoir de la volonté. A peine je me met au régime que je suis frustrée en moins de 2 minutes et c’est un cercle vicieux.

    1. Mais c’est ça, le simple fait de savoir que tu n’as pas le droit, et ben paf, t’as envie !

  5. L’article me fait sourire et je pense que l’été est un moment plus facile pour mettre en oeuvre un régime: pas du fait de la perspective du maillot de bain mais juste parce qu’il y a plein de jolis produits qui arrivent et que l’on peut se faire super plaisir en restant léger…
    J’ai réalisé beaucoup de salades composées très gourmandes associant protéines, légumes crus et cuits et légumineuses ou féculents ces derniers temps pour cause de diabète gestationnel…
    J’attends vos recettes « régime bio » avec impatience!

    1. Oui, je pense aussi, quand il fait chaud on est moins tentée de manger. Quoique, ouille, les crèmes glacées 😉

  6. le stress fait grossir j’en sais quelques choses , stress + grignotage …je reviendrais pour les ptites recettes , je me suis abonnée sur twitter 🙂

  7. Ca va marchar ça va marcher ça va marcher ça va marcher ça va marcher ça va marcher ça va marcher ça va marcher (bis à l’infini)
    Et quand tu auras perdu tes kilos, dis, tu veux bien perdre les miens à ma place aussi, ça m’arrangerait… ;)!
    Bise 🙂

  8. mais quand tu grignotes, tu as faim ? et tu manges quoi ?

    je me permets ces questions parce que j’ai aussi connu des périodes où j’avais tendance à grignoter un peu trop souvent… en fait, j’avais faim mais c’était pas au bon moment par rapport aux horaires de repas prévus !
    ça s’est arrangé, en ayant sous la main des trucs « corrects » (biscuits secs, fruits, yaourt…) pour faire une vraie collation quand j’avais faim, quitte à retarder ensuite l’heure du repas suivant. (pas toujours évident à mettre en place mais quand on travaille chez soi, c’est déjà un peu plus simple)

    en fait, moi, je suis comme les bébés, faut me nourrir toutes les trois heures !! lol

  9. Bon courage pour cette brave décision !
    Tu veux mes trucs anti grignot ?
    – Manger suffisamment aux repas (parce quand on a faim 2h après, on grignote !)
    – Ne pas manger trop sucré, notamment au petit dej (hausse de glycémie blablabla => on grignote)
    – Différencier « faim » et « envie de manger » parce que c’est pas pareil ! et dans le premier cas, prendre un bol de soupe (même déshydratée, ça cale bien !) dans le second, heu, boire du thé, histoire de s’occuper et tromper l’envie.

    1. Merci ! C’est tout à fait le problème, l’envie de manger alors que je n’ai pas faim. Mais j’ai bien géré pour cette première semaine 🙂

  10. J’ai déjà essayé quelques régimes (3 ou 4) pour perdre les quelques kilos qui sont tenaces (ceux de ma dernière grossesse ont déjà fondu), mais je ne tiens pas, au bout de 2 semaines, je craque! Ce que je viens de tester depuis 3 semaines, c’est d’arrêter le sucre industriel, sauf une fois par semaine. Je mange donc du sucre seulement le samedi, et les autres jours je mange sans (à part celui des fruits. Ca a été dur au début, mais maintenant ca va, je sens que mon corps se désintoxique petit à petit. Comme ca, je mange tout ce que je veux la semaine, donc je ne suis pas au régime, et le samedi je me récompense avec une petite douceur.

    1. J’ai du mal à me passer d’une petite note sucrée, alors soit je la trouve dans les fruits, comme toi, ou j’utilise des sucres « moins graves » comme le sirop d’agave.

  11. Mon chéri a, lui, beaucoup de kilos à perdre, mais pas de motivation pour un « vrai » régime (on le comprend !). Ceci dit, à un moment, il a décidé de changer un peu les choses, et on a cuisiné de façon un peu plus équilibré, il a évité de manger des co**eries à toute heure, etc. Et en 2-3 mois, il avait perdu 10 kilos ! Maintenant, on est retourné à un mode un peu plus « normal », d’autant plus que je ne suis plus là le midi pour lui préparer des trucs équilibrés et que ses connaissances en diététiques sont effroyables mais bon… il reste stable, c’est l’essentiel. Je vais penser à une cure detox pour sa prochaine phase d’attaque ! 😉 Et vas-y Gwen !!!!

    1. Merci !!! J’essaie d’alléger un peu les repas, mais sans non plus m’affamer. Ma grosse bataille c’est d’arrêter de grignoter et de bouger un peu plus quand je peux. Vais y arriver ! 🙂

  12. et bien je te souhaite bon courage!
    je m’y suis collé aussi, maillot de bain oblige!
    je me sentirai moins seul car j’adore cuisiner et cela me demande beaucoup d’effort pour résister au plateau de fromage énorme de mon mari et aux petits encas de mes filles!
    on va y arriver!! a mort les kilos !
    a bientot.

  13. I simply want to tell you that I am just newbie to blogging and certainly loved this website. Probably I’m planning to bookmark your site . You surely come with very good articles. Thanks a lot for revealing your blog.

Laisser un commentaire
You have to agree to the comment policy.