Confiture de tomates vertes à la cannelle de Christine Ferber

Je n’ai rien cuisiné de très nouveau la semaine passée, mais je me suis dit que cette recette, publiée en 2008 sur mon blog, vous plairait sûrement. A cette période où les dernières tomates de la saison peinent à mûrir, c’est une délicieuse façon de les écouler…

_____

Billet original de septembre 2008 :

Cette année n’a pas été très prolifique pour mon petit potager : peu de soleil et beaucoup de limaces !

Je me faisais une joie de déguster mes variétés de tomates anciennes noires de crimée et coeur de boeuf dont j’avais trouvé les graines chez Kokopelli (heureusement pour mon portefeuille, j’ai acheté mes graines à la biocoop, il y avait moins de choix. Si je les avais prises directement sur leur site, j’aurais fait une razzia au vu du nombre hallucinant de variétés plus appétissantes les unes que les autres !).

Malheureusement, je n’ai récolté quasiment aucun fruit mûr. Mes tomates mettaient tellement de temps à se gorger de soleil, qu’à peine rouges (ou noires), elle se faisaient attaquer par les limaces.

Ces voraces, en une nuit, vous grignotent la moitié d’une tomate !

Cette année, j’ai testé toutes les méthodes « soft » pour m’en débarrasser (cendre, bière…). Je ne voulais pas utiliser de granules bio car toutes celles que je connaissais était nocives pour les animaux, et nous avons une chienne qui aime bien allez piquer des fraises dans le potager (pas beaucoup de fraises rescapées non plus, mais la faute à qui : la petite fille, la chienne ou les limaces ? ;-p).
Mais pour l’année prochaine, j’ai repéré une marque qui fait des graines anti-limaces inoffensives pour les animaux et utilisable en agriculture bio !

Pour cette année, j’avais décidé de ne pas laisser faire : j’ai cueilli toutes mes tomates encore vertes !

Pour les utiliser, je me suis d’abord attelée à faire des beignets de tomates vertes (oui, comme dans le film du même nom) : pas terrible en fait !

J’ai aussi préparé des pickles, mais là, il faudra attendre environ un mois pour les goûter…

Y aura-t-il donc une recette dans ce billet ???

Oui, celle de la confiture de tomates vertes à la cannelle de Christine Ferber !

J’ai dégotté cette recette chez Mercotte of course. J’ai peu modifié la recette, moins de sucre, un peu plus de cannelle et mixer, elle est parfaite !

J’adore cette confiture ! Peut-être même que l’année prochaine, je ferai exprès d’avoir plein de tomates vertes… ;-p

Confiture de tomates vertes à la cannelle

 

confiture de tomates vertes

Pour 4 pots

  • 1,8 kg de tomates vertes entières

  • 600g de sucre

  • 1 jus de citron

  • 2 bâtons de cannelle

Laver et essuyer les tomates, les couper en quartiers, enlever le jus, les pépins et la partie blanche du cœur.

Les mettre dans un fait-tout (je n’ai pas de bassine à confiture) avec le sucre et le jus de citron, couvrir laisser macérer une nuit.

Le lendemain, ajouter la cannelle, porter à ébullition 10min en remuant de temps en temps.

Couvrir à nouveau et garder une nuit au frais.

Le 3ème jour, porter à ébullition, laisser mijoter à feu doux jusqu’à ce que les quartiers soient tendres en remuant de temps en temps.

Passer au mixer plongeant après avoir retiré la cannelle qui servira à décorer les pots.

Remettre sur le feu, maintenir la cuisson à feu doux en remuant pendant 10min.

Écumer si nécessaire (je ne l’ai pas fait), mettre en pots, fermer et retourner les pots.

24 Commentaires
  1. Vraiment intéressante! Je n’y ai jamais goûté…

    Bises,

    Rosa

  2. J’adore cette confiture que je réalise avec une orange que je mets avec mes 2 à 3kg de tomates vertes. C’est un vrai bonheur avec le fromage blanc!

  3. Après le chutney, on reste dans le vert … ;o)
    Avec des tomates vertes, j’avais fait une caponata une fois : un délice !

  4. @ Rosa -> tu devrais te lancer, çà vaut le détour !

    @ Tellou -> oui, oui, avec le fromage blanc et les yaourts, j’adore !

    @ Annallenor -> Je suis dans ma période verte, comme Picasso et sa période bleue :-p La caponata c’est une bonne idée. J’aurais du y penser à la place des beignets…

  5. et moi qui rentre de chez le maraicher avec 2 kg de tomates vertes, au poil !

  6. @ Mamapasta -> vas-y, fonce, c’est vraiment bon !

    @ Mamina -> Tu n’as que deux possibilités : venir chercher un pot ou faire la confiture 🙂

  7. Exquise ; j’adore les confitures de tomtes.. et la tienne me semble Ô comient délicieuse !

  8. je n’ose pas tester, c’est vriament bon avec des tomates vertes? j’ai le mauvais souvenir d’une confiture de ma maman…

  9. A tester ! Je suis certaine de me régaler, à 200% !

    Bonne soirée,

  10. C’est la deuxième recette de confiture de tomates que je vois et j’avoue que ça m’intrigue… Il faut que je teste ça!!
    Bon week end

  11. Bonjour Gwen. Je crois que je vais en avoir pas mal des vertes, parce qu’a mon avis, les gelees ne sont pas loin, il va falloir les cueillir avant. Alors merci pour la recette. Et surtout grand merci pour le truc anti-limace inoffensif, je vais aller explorer ca de suite. On n’ose plus rien mettre, parce que ca rend les herissons malades – et c’est mignon les herissons.

  12. la confiture de tomate verte c’est un délice. La mienne je la parfume avec de la vanille et dedans soit je mets des rondelles de citron ou sinon des rondelles d’oranges. Cannelle je vais essayer … nos dernières tomates n’arrivent à murir

  13. @ Missval -> il ne faut jamais rester intriguée, il faut essayer ! ;-p

    @ Gracianne -> Avec ce produit-là, même les hérison peuvent vivrent en paix. D’ailleurs, j’ai vu des cabanes à hérisson,je crois que je vais en mettre une…

    @ Talonshautsetcacao -> ta version aux agrumes doit être pas mal du tout. Je retiens pour mes prochaines tomates vertes.

  14. Ca me rappel celle de ma maman ! Dans mon jardin il ne me reste plus qu’une tomate ….. Il faut dire que l’on en a déjà manger « deux » depuis cet été !! ;0))))

  15. Oulalala te recette donne trop envie.
    Et jolie découverte de ton blog.
    Merci.
    Yann

  16. Quand j’étais petite, on faisait de la confiture de tomates vertes à la maison. Mais il était très important qu’elles aient subi une gelée avant d’être cueillies ….

  17. cette confiote est vraiment un régal

    je laisse macérer toute la nuit et le lendemain je fais cuire – juste 15 mn c’est suffisant

    c est SUPER BON avec du bleu d’Auvergne

Commentaires sont fermés.