Confiture rhubarbe et gingembre

En matière de confiture de rhubarbe, je dois dire que je suis un peu ( carrément) chiante !

J’en ai goûté des confitures à la Ginger et j’ai toujours trouvé un truc à redire : trop sucrée, trop cuite, un goût caramélisé, impossible à étaler, piouf ! envolée l’acidité…

Et moi, c’est justement ce que j’aime, la rhubarbe qui vous chatouille gentillement les papilles de ses notes acidulées !

Et puis, c’est un fait assez général, trop souvent quand je goûte une confiture, c’est avec les yeux que je devine le fruit confituré. En blind test, je me vautrerais, tellement le goût du fruit
disparaît sous le sucre ou le caramel…

Comme on est jamais mieux servi que par soi-même, j’ai trouvé ma confiture de rhubarbe idéale. Peut-être qu’à d’autres elle ne plairait pas, mais, à la maison, elle nous convient
parfaitement.

Acidulée, pas trop sucrée, des morceaux de rhubarbe fondants, un confiture qui caresse la tartine et la pointe de gingembre qui vient subtilement appuyer l’acidité de la rhubarbe… Parfaite
(pour moi) vous dis-je !


Confiture rhubarbe et gingembre

Pour 3 pots

1kg de rhubarbe fraîchement cueillie (merci Papa !)
400g de sucre roux
1cs de gingembre en poudre

Laver la rhubarbe, enlever les extrémités et n’éplucher que les parties abîmées ou un peu trop coriaces.
Découper la rhubabre en tronçons d’un centimètre environ.
Dans une jatte, mélanger la rhubarbe et le sucre.
Couvrir et oublier au frigo jusqu’au lendemain.
Verser le mélange rhubarbe-sucre dans votre bassine à confiture ou, comme moi, un fait-tout.
Ajouter le gingembre et porter à ébullition.
Baisser le feu et laisser cuire tout doux une petite demi-heure en remuant de temps en temps.
Verser dans les pots stérilisés, fermer et retourner les pots jusqu’au refroidissement.

Enfin, tartinez partout, partout, partout !

Rendez-vous sur Hellocoton !