Connaissez-vous l'oeuf de cane ?

oeuf_de_cane.jpg

 

Pas facile à trouver, ils sont rarement commercialisés… Et pourtant, voici une gourmandise toute simple à connaître absolument !

 

Si, comme moi, vous avez la chance de connaître quelqu’un qui élève des canards (Merci Papa !) n’hésitez pas à aller lui soustraire (non, je n’ai pas dis voler !) quelques oeufs de cane.

 

Qu’est-ce qu’il a qui te plaît tellement cet oeuf de cane ? me diras-tu lecteur…

 

L’oeuf de cane dans sa jolie coquille colorée – souvent vert-bleu – est un oeuf dense et goûteux. Plus gras que l’oeuf de poule, il est aussi plus gros et – en
tout cas, c’est vrai pour les oeufs de mon Papa – possède un gros jaune et un blanc proportionnellement moins important.

 

Donc, non, çà n’est pas bon pour le cholestérol, mais qu’est-ce que çà déchire dans les desserts !

 

Parce que oui, l’oeuf de cane est plus gras, oui, il y a plus de jaune et, oui, c’est ce qui apporte une onctuosité incomparable à vos crèmes renversées et
autres clafoutis.

 

Même en oeuf dur, çà n’est pas du tout la même chose, il est presque crémeux…

 

Par contre, n’imaginez pas y tremper vos mouillettes (oui, je sais, c’est cruel après vous avoir parlé de ce jaune énorme) parce que l’oeuf de cane doit se consommer exclusivement
cuit
!
Il serait souvent porteur d’une bactérie, qui ne peut être détruite qu’à la cuisson. Il faudra donc veiller à cuire vos oeufs de cane au moins 15 minutes.

 

Allez, les zouzous, le week-end s’annonce ensoleillé. Alors prenez vos petits paniers et let’s go to the ferme pour essayer d’y dénicher des oeufs de cane.

 

Moi, j’essaie de vos concocter une petite recette à la prochaine « récolte » (Papounet, tu me mets des oeufs de coté ? ;-p)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !