De drôles de visiteurs dans ce jardin...

Voilà, en partie, pourquoi j’aime vivre à la campagne…

L’homme de la maison se réveille après une petite sieste au milieu de l’après-midi et voici qui il trouve au milieu du jardin…

Le temps de chopper l’appareil photo, Madame Chevreuil s’était carapatée dans dans le clos de l’autre coté du chemin…

Mais la coquette n’oublie pas de prendre la pause avant de rejoindre Môsieur un peu plus loin…

11 Commentaires
  1. J’en avais aussi dans mon jardin dans ma campagne morvandelle, ils atterrissaient là soûlés pas les jeunes pousses de sapin qu’ils avaient goulûment broutées. C’est un instant court mais totalement magique!

  2. Quelle chance, en effet ! J’espère que tu en verras souvent. C’est un si bel animal !

  3. devant le jardin, je vois plutôt passer des vaches qui changent de pâture….Tu as de la veine !
    ( effectivement tu es pile ou il faut pour manger des plantes sauvages )

  4. C’est vrai que c’est chouette d’habiter à la campagne pour ces petis moments.L’autre jour, c’est toute une famille sanglier qui a traversé à pas de course le fond du jardin….
    Chouette !

  5. que je te rassure : nous étions tous les 4 planqués derrière les fenêtre de la chambre….

  6. et oui, des moments magiques…
    moi, je suis dans panam, mais des fois un chat vient sur le bord de ma fenêtre. Pas très sauvage, je sais, mais quel plaisir.

Commentaires sont fermés.