Des p'tits trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous... dans mon pain.

Des p'tits trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous... dans mon pain.

Le rêve de toute boulangeuse-amateuse (je sais, çà ne se dit pas, mais m’en fout), après avoir passé le stade du pain-parpaing sorti de la MAP, est de réussir à faire du vrai pain.

Un vrai de vrai avec une belle croûte et une jolie mie alvéolée (z’avez vu comme elle est jolie ma mie ?)…

Et, çà, c’est un peu comme pour le premier macaron réussi. Quand on l’a, on est vachement fière de soi !

Maintenant, je suis une complète roublarde du pain à trous et croûte ;-p , mais çà n’a pas toujours été le cas, non,non…

Voici donc la recette de base (celle qui fonctionne bien chez moi, quoi), largement inspirée de celle de Richard Bertinet.

Du pain bon comme du bon pain

pain__3_

  • 500g de farine T65

  • 350g d’eau tiède

  • 1,5 cc de levure déshydratée

  • 1,5 cc de sel

Verser la farine dans une jatte, y ajouter la levure, mélanger, puis le sel et mélanger à nouveau.

Verser l’eau sur la farine et mélanger à l’aide d’une corne ou d’une spatule.

La pâte doit être à peu prêt homogène et très élastique et collante (rajouter un poil d’eau si çà vous semble trop sec, mais on y va mollo).

En suite, on fait tomber la pâte sur le plan de travail NON fariné.

Là, ça devient technique.

On passe ses doigts de chaque côté du pâton, par en-dessous, pour le soulever. Puis on le jette littéralement contre le plan de travail mais sans le lâcher, pour l’étirer vers soi et ensuite replier la pâte sur elle-même afin d’y emprisonner le maximum d’air. Et on recommence, encore et encore pendant environ 15 minutes.

çà ne va peut-être pas vous paraître très clair comme çà, alors le mieux c’est d’aller voir la vidéo .

Quand la pâte ne colle plus trop aux doigts et au plan de travail, on farine légèrement ce dernier.

On dépose le pâton sur la farine, puis on ramène les bords vers le milieu en pressant au centre pour obtenir une jolie boule (cf. la vidéo encore).

Fariner le fond de la jatte et y déposer le pâton, couvrir d’un torchon propre et laisser lever 1h30.

Fariner à nouveau le plan, y faire tomber le pâton (en raclant avec la spatule, ne pas tirer sur la pâte).

Ramener plusieurs fois les bords au centre pour donner de la force à la pâte et la forme d’une jolie boule.

Déposer le pâton sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, couvrir et laisser pousser à nouveau 30 minutes.

Pendant ce temps, on préchauffe le four à 250°.

Avant d’enfourner, farinez le dessus du pâton si vous le souhaitez, réalisez les grignes avec une lame fine et embuer le four en jetant de l’eau sur sa sole.

Enfournez votre pain et, au bout de 10 minutes, baissez la température à 210°. Poursuivre la cuisson 30 minutes.

Voilà un magnifique pain plein de trous avec une belle croûte qui chante.

Enjoy !

17 Commentaires
  1. Moi je le trouve bien sympa ton pain , moi je suis nulle nule et archi nulle en boulange , sniff
    @ bientôt
    ml

  2. Des p’tits trous, des p’tits trous, Bravo pour les p’tits trous! j’en prendrai bien une tranche avec de la confiture, miam!!!

  3. Des trous dans les vêtements c’est bof mais alors dans le pain c’est le top. Quand on obtient à la mie comme celle-ci, il y a de quoi être fière. Merci de nous faire partager ta recette. Maintenant y a plus qu’à essayer de t’égaler mais ce n’est pas gagné.

  4. Je n’ai pas ton courage, je fais la préparation à la MAP, et après je mets au four, mais j’ai aussi une belle mie 😉

  5. Un jour je m’y mettrai au pain… un jour qui approche de plus en plus car à chaque fois que j’en vois sur les blogs, surtout un comme le tien ,là, je me dis, allez, vas-y… franchement, qu’est-ce j’attends!

  6. Bravo, bien réussi pour une première. Tu peux être fière de toi. Je suis fainéante, je préfère laisser faire la machine. ça m’énerve trop quand ça colle aux doigts…

  7. félicitation
    J’ai remarqué que le pain était toujours plus aéré quand on cuit le pain au four plutôt qu’à la map.

  8. Superbe ton pain ! en tant que consoeur boulangeuse amateuse j’avoue que je n’ai jamais testé le lancé-étirage de pâte. Faudra que j’essaie 😉
    Bon WE

  9. c’est si beau faire son pain…4a fait un moment que je n’en fait plus…

  10. tiens ce sont les même proportions que les miennes mais moi je fait le pétrissage à la map !! je gagne du temps a coup d’une baguette par jour en consommation… par contre je cuit au four c’est
    bien meilleure !!!

Commentaires sont fermés.