En attendant le Père Noël #4 – Les guim-oh-oh-oh-ves

Mais qu’est-ce qu’elle fabrique Gwen ? Elle est sensée être en pleine préparation de ses paniers de noël, mais çà ne billette pas beaucoup sur les
petites chozes !

Ben, j’y travaille promis juré. J’expérimente, je teste, je goûte. Je publierai bientôt certaines recettes, d’autres ne le seront pas.

Une petite récap, histoire de prouver que je ne glande pas quand même :

  • la confiture banane-chocolat : trop trop bonne. La recette bientôt.
  • les orangettes : test approuvé, elles étaient délicieuses. Mais l’enrobage, n’était pas top. C’était ma première tentative de tempérage du chocolat et j’ai eu quelques soucis pour le maintenir à température le temps d’enrober toutes les écorces confites. Donc, si vous avez des tuyaux en la matière, je suis preneuse.La recette ne devrait pas trop tarder à arriver.
  • les macarons à la noix de coco : parfaits sauf une dizaine qui a craquelé. M’énerve ce four ! Mais, ce jour-là, mon appareil photo avait décidé de faire le capricieux et ne voulait pas s’allumer. Les macarons sont donc tous partis au congélateur sans s’être fait tirer le portrait. Photo recette à leur retour du grand froid.
  • les florentins : que dire… plutôt sympa au goût, mais aucune tenue. J’ai obtenu des trucs tout mous et collants. Après avoir joué à « je te décolle, tu te recolles » toute une journée, ils ont fini dans la gamelle de la chienne (il y aura eu au moins une heureuse).
    Je pense quand même tester une autre recette, parce que c’est quand même bon des florentins réussis. Peut-être qu’en faisant une base an biscuit sablé çà serait plus simple… idée à creuser.
  • Les bonshommes en pain d’épice : gros flop ! Déjà, la pâte était vraiment très ch…. à travailler. Mais, à la cuisson, mes petits bonshommes ont d’abord gonflé gonflé avant de s’étaler -flurp- et de finir par ne plus ressembler à quoi que ce soit.

Voilà , voilà !

Bon, je n’ai quand même créé un billet pour vous dire que je n’ai rien du tout à vous montrer.

Tadaaa !

Des guimauves, simples comme tout à faire pourvu qu’on ait une sonde ou un thermomètre à sucre, sans glucose (parce que moi, le sirop de glucose, y’a rien à faire, j’en trouve pas), et à la texture parfaite.

Guimauve à la vanille

Guimauve à la vanille

La recette est celle-ci

J’ai divisé les proportions par 3 puisque çà n’était qu’un essai et j’ai obtenu 20 rectangles (moule à mini-financiers) et un gros bonhomme de
neige. A mon avis, on peut faire à l’aise 5 rectangles de plus, car j’ai eu de la perte à cause de ma poche à douille qui a percé.

J’ai aromatisé avec une cuillère à soupe d’essence de vanille mais on ne sent pas assez le goût.

La prochaine fois je corserai un peu plus l’arôme et les enroberai de chocolat au lait, miam !

Edit du 30/12 : En fait, pour mes paniers de noël, j’ai aromatisé mes guimauves à la fleur d’oranger comme indiqué dans la recette originale, et c’est bien meilleur !

Y’a quoi d’autre dans tes paniers de noël Mamzelle Gwen ? clic!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !