Il faut sauver le soldat PODECOCO !

Voili, voilou, Môsieur mon ordinateur est de nouveau opérationnel. Les affaires reprennent…

Comme promis, je vais vous raconter l’histoire de "celle qui avait voulu faire la maligne en faisant de la confiture de courgettes".

Et oui, on a parfois des idées saugrenues comme celle-là qui nous viennent…

Moi, surplus de courgettes aidant, je me dis : "tiens, la confiture de tomates vertes c’est hyper bon, alors pourquoi je ne ferais pas de la confiture de courgettes ?"

Idée lumineuse illuminée (vous visionnez la petite ampoule qui s’éclaire là ?), je fonce dans la cuisine et me lance dans çà :


Confiture de courgettes vanillée

confiture_de_courgette

Pour 2 pots

  • 600g de courgettes

  • 400g de sucre

  • 1 gousse de vanille

Laver et découper les courgettes en fines rondelles.

Fendre et gratter la gousse de vanille pour en récupérer les grains.

Mettre tout çà dans une casserole avec le sucre, bien mélanger.

Mettre sur le feu et laisser cuire à petit glouglou jusqu’à ce que les courgettes se défassent (environ 20-30 minutes).

Mixer à l’aide d’un mixer plongeant.

Refaire bouillir 2 à 3 minutes puis verser dans les pots préalablement stérilisés.

Mettre les couvercles, retourner les pots et laisser refroidir.


Le crime accompli était venue l’heure de goûter, sur une tartine de pain frais… Verdict : pas mauvais… pas transcendant… mais pas mauvais… quoiqu’un peu écoeurant si on en met beaucoup…

Je ne m’avoue pas vaincue et tente à l’apéritif sur des tranches de pain au sarrasin avec du fromage de chèvre affiné : pas mal mais il ne faut vraiment pas mettre beaucoup de confiture…

Que faire ? Je ne vais pas gaspiller deux pots de confiture !

Idée lumineuse numéro 2 (oh une autre petite ampoule !) : je vais faire appel aux cerveaux en ébullition des blogosphériens !

Oui, oui, je vous défi, VOUS, chefs dans l’âme, créateurs impétueux, aventuriers du goût ! Je vous défi de me trouver la meilleure façon d’utiliser mon stock de confiture de courgette !

Le haut commandement des petites chozes vous envoie en mission : "Il faut sauver le soldat PODECOCO !" (comprendre soldat POtDECOnfituredeCOurgette, quelle virtuosité dans la recherche de nom !)

Je vous donne jusqu’au 1er octobre pour m’envoyer vos idées de génie directement en commentaire sur ce billet (sauf s’il s’agit d’une recette complète, un peu longue pour figurer dans les commentaires, envoyez-la par mail à lespetiteschozes [at] gmail.com).

Il n’y a rien à gagner à part ma reconnaissance éternelle et l’immense satisfaction d’avoir accompli un geste écocitoyen en évitant un gaspillage de plus !

Je réaliserai les recettes les plus alléchantes et les publierai sur les petites chozes.

A vot’ bon coeur !

Edit du 15 septembre : Podecoco est sauvé ! C’est ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !