Je crois que je fais une blogo-névrose pathologique à retardement

Salut toi.

Il m’arrive un truc bizarre, faut que j’te raconte.

Depuis que je blogue, je crois que tu as l’habitude des mes interruptions momentanées des programmes.

Pour cause d’achat de maison, de travaux, d’arrivage de bébé, de pas envie, de flémingite aigüe, d’autre chose à foutre dans la vraie vie, quoi, j’ai plusieurs fois délaissé les Petites Chozes sans le moindre remord. Manquerait plus qu’on soit obligé de bloguer !

Plusieurs fois abandonnée, autant de fois retrouvée – avec toujours beaucoup de plaisir – mon aire de jeux. Mais jamais, dans l’entre-deux, un quelconque manque, une quelconque frustration.

C’était un peu comme si on était de vieux sex friends :
« Bon, écoute le blog.
Je t’aime bien, on s’amuse bien ensemble mais on est pas obligés de se voir tous les jours ou de partir en vacances ensemble.
Je fais mes trucs, tu fais les tiens et, des fois, on les fait ensemble.
ça fait 4 ans et demi que ça marche comme ça, POURQUOI tu voudrais que ça change ?
AH NON, ne me fais pas une scène le blog ou TOUT est fini entre nous !« 

Bref, ces derniers mois à fond dans mon boulot-que-j’aime et ma tribu-que-j’aime-encore-plus, le sacrifice du bloug me semblait un bien moindre mal.

Et puis ces derniers temps, insidieusement, je me suis mise à penser « blog »… Mais genre 3256 fois par jour !!!

« Oh tiens, faudrait que je parle de ça sur le blog ! »
« Hey, ça serait sympa pour le blog ça ! »
« J’aurais du prendre ça en photo pour le blog, pfff ! »
« Vanessa Paradis et Johnny Depp se séparent ? C’est une blog ? »

Et puis avec un boulot où je fais de la veille cosméto-tendance-2.0, ça n’arrange pas mes affaires (« Oooh, ça me sert à rien pour le boulot mais ça serait choueeette sur le blog ! » – Désespérant).

Et comme je ne trouve pas le temps de bloguer, ben, ça m’énerveuuuu !

 

Donc voilà, après 4 années (et demi) de blogging j’m'en foutiste, je commence seulement à développer un comportement de blogueuse obsessionnelle compulsive.

Je fais une blogo-névrose pathologique à retardement vous croyez ?

C’est grave Docteur ?

Nan, parce que dans l’histoire, les journées ne font toujours que 36h…

La psychologie du blogueur
source : nova-studio.fr

Oh, un sujet sur l’aluminium dans la bouffe et les cosmétiques, ça serait vachement bien pour le blog ça ! (Nan, je blog blague, je fais du bio pas sérieux moi)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être :


  • mamapasta du sud poitou

    t’inquiète, les crises de blog, c’est comme les envies de lessivage de plafond, ça passe quand il fait chaud..

    • http://lespetiteschozes.fr Gwen

      C’est nouveau pour moi la crise de blog, pourvu que je ne mette pas à avoir des envies de lessivage de plafond ^^

  • http://twitter.com/ChaudronPastel Mély

    J’ai bien rit en lisant ton article… (et rit encore plus en lisant le commentaire de mamapasta :-) ).

    • http://lespetiteschozes.fr Gwen

      On aura quand même trouvé une utilité à ce billet ;)

  • Audrey

    lol comparer ton blog à un sex friend y’a que toi pour écrire ça :-) pour le reste c’est normal y’a des périodes ou on blogue, d’autres moi, mais quand ça revient c’est toujours un plaisir de retrouver son blog !

    • http://lespetiteschozes.fr Gwen

      Un jour je trouverai un créneau pour bloguer, un jour ^^

  • http://rondslesmacarons.canalblog.com/ Rondslesmacarons

    Ouais t’as raison, le blog c’est que pour le plaisir , alors faut pas se prendre la tête avec. Sauf que quand on a envie de bloguer mais qu’on a plus d’idées, ou plus le temps c’est ralant.  D’ailleurs en ce moment, Je suis un peu comme toi. J’ai plus le temps de poster, et le contact avec mes liseuses me manque, mais bon comme tu dis : les journées n’ont pas 36h !

    • http://lespetiteschozes.fr Gwen

      Je suis contre le « devoir bloguer » mais là je suis aussi vachement contre le « pas pouvoir bloguer », damned !

  • http://mariechioca.canalblog.com/ Marie Chioca

    Moi, cela fait moins d’un an que je « blog », et ton article m’a fait éclater de rire.
    Moi, pour l’instant tout se passe bien parce qu’avec ma « manie » de tout organiser sur un emploi du temps (en même temps, avec 6 bout’chous on est un peu obligé), je lui ai affecté une après-midi par semaine, et interdit de dépasser!!! Cela me permet de révâsser toute la semaine sur ce que je vais bien pouvoir « pondre » le jeudi suivant… En passant l’aspirateur, en repassant une tonne de linge ou faisant 7 lits par jour, cela m’occupe l’esprit, et me donne du coeur à l’ouvrage :D
    Mais quand le dit jeudi ça foire pour une raison X ou Y, panique, car là il faut un plan B. Et bien le plus drôle, c’est que mes meilleurs recettes sont celles qui ont été improvisées dans la panique :D

    Bisous,

    Marie

    • http://lespetiteschozes.fr Gwen

      Arf, j’aimerais bien pouvoir bloquer une demi-journée pour bloguer mais en ce moment ça ne rentre pas dans mon emploi du temps. Enfin, c’est plutôt positif, le fait que je n’ai plus de temps de bloguer, quand on y pense, même si c’est frustrant par moment. :)
      Bise.