Je donne le ton du week-end : trannnquiiille !

Enfin le week-end, après une semaine abominable, comme savent souvent l’être les semaines de rentrée.

Ces jours où vous vous dîtes qu’il y en a marre de bosser avec/pour des abrutis…

marre de faire de l’assistanat…

marre de devoir traiter des adultes comme des mômes de 3 ans à qui il faut tout répéter 100 fois…

marre qu’on vous prenne pour une conne / un mulet en vous laissant vous taper tout le boulot parce que « vous savez mieux le faire »et puis « çà ira plus vite si c’est vous qui le faîtes »…

marre de décrocher le téléphone 10 fois par jour pour s’assurer que les entreprises françaises ont bien envie de bosser et que votre commande passée il y a 3 mois – avec délai de livraison de 4 à 6 semaines – sera bien livrée dans 2 semaines…

marre des caprices de la direction qui vous demande de rédiger un cahier des charges pour la fin de la semaine (bien sur Môsieur, je me disais justement que je n’avais rien à foutre cette semaine) et finit par vous dire au moment de la remise du dossier « garde-le sous le coude jusqu’au mois prochain, finalement on ne va pas le soumettre à l’AG ce mois ci »…

Enfin, vous l’aurez compris, j’en ai ras la frange !

Ce week-end sera donc placé sous le signe de la feignassitude
Et moi, quand je feignasse, je mange des yaourts.
Alors, ce week-end, c’est yaourts et on ne bronche pas ou je m’énerve…

Yaourts à la cannelle

yaourts_cannelle_005

Pour 7 pots

  • 1 litre de lait entier

  • 1 yaourt nature

  • 2 gros bâtons de cannelle

  • 4 cs de sucre roux

Porter le lait à ébullition avec la cannelle et le sucre.

Couper le feu et laisser infuser jusqu’à complet refroidissement.

Battre le yaourt dans un pichet avec bec verseur et délayer avec le lait (vous aurez pris soin de retirer les bâtons de cannelle).

Remplir les pots et laisser fermenter en yaourtière 12 heures.

Cette fois, j’ai voulu voir si avec du lait entier et un temps de fermentation maximum la texture des yaourts était vraiment plus ferme. Franchement, je n’ai pas trouvé beaucoup de différence par rapport aux yaourts précédents. Je reviens donc au lait demi-écrémé additionné d’un pot (de yaourt) de lait en poudre et une fermentation de 8/9 heures.

Rendez-vous sur Hellocoton !