Mon bureau

La rentrée des grands changements

Haaa, la rentrée… Quelle soit synonyme de grands projets ou de désespoir profond (rayez la mention inutile), la rentrée est toujours un passage particulier avec son lot de petits ou grands changements. Chez nous, cette année, on a opté pour des changements versions « plus size ».

Mon bureau

Pour ma grande Poupette, d’abord, ce mois de septembre est celui de l’entrée en 6e.
En 6e, tu te rends compte ? La vitesse à laquelle le temps passe me laisse toujours pantoise. Je ne te parle pas de nostalgie, j’adore voir mes puces grandir et partager avec elles des moments de plus en plus riches.
Pas de nostalgie, donc, mais plutôt un gros sentiment d’arnaque : « Dites donc, ma p’tite dame, on n’a pas payé pour voir le film en mode avance rapide, on rappuie sur play et on nous laisse savourer l’histoire, ok ? »

Ce rapport au temps a été source de pas mal d’interrogations et de remises en question chez moi, mais c’est un autre sujet dont il faudra qu’on parle dans un autre billet, si tu es d’accord.

Revenons donc à ma grande Poupette. Les derniers jours pré-collégiens ont été mêlés d’excitation (« Hiiii, je vais au collège ! ») et de peur (« Haaan, mais si je me retrouve qu’avec des gens que je ne connais pas… »), jusqu’au moment fatidique de l’appel hier matin.
Résultat, une Poupette plutôt ravie car ses deux meilleures amies sont dans sa classe, et rien ne pouvait lui faire plus plaisir.
Elle a aussi hérité d’un boulet : la peste qu’elle ne peut pas encadrer et qu’elle se coltine tous les ans depuis la petite section. On ne peut pas tout avoir, sinon ce serait pas drôle.
Mais restons sur la note positive des BestFriendsForEver et le-collège-c’est-trop-bien-en-plus-j’ai-un-casier.
La mission Rentrée en 6e est donc un succès #GoodJobBob

Mon bureau, mes carnets

Pomponette quant à elle commence le CP (je ne te refais pas la tirade sur le temps qui passe mais quand même, je twittais l’annonce de sa naissance, il y a 2 RT, quoi).
Et Pomponette vit sa rentrée dans le plus grand Zen puisque pour elle ce sera Ecole à la maison.

Je t’ai dit dans mon précédent post que beaucoup de choses avaient changé pendant mon absence des internets. Je ne m’étendrais pas sur le sujet, – pudeur et inclinaison naturelle pour les sujets plus joyeux obligent – mais Pomponette a un souci de santé qui a fait qu’elle a du arrêter d’aller à l’école au début de l’été 2015.

Puisqu’à 5 ans l’instruction n’est pas obligatoire, on faisait jusque-là l’école à la maison de façon informelle. Les progrès de Pomponette ont d’ailleurs été assez impressionnants pendant cette année et je ne vous parle pas de la sérénité retrouvée de la puce, que l’école angoissait beaucoup.
Mais c’est là encore une autre sujet, donc on pourra reparler plus tard si ça t’intéresse.

Toujours est-il que Pomponnette a 6 ans depuis quelques semaines et que l’instruction devient obligatoire, nous devenons donc officiellement des homeshoolers.

Il est possible que cela devienne une rubrique à part entière sur Les Petites Chozes car je trouve le sujet passionnant.

J’ai adoré partager l’année scolaire passée avec Pomponette et cette année de CP promet d’être riche elle aussi.

On en reparle. Si, si, on en reparle 🙂

Mon bureau, mon agenda

Dernier grand changement de la rentrée : J’AI ENFIN MON BUREAU ! Et je te prie de croire que c’est un grand cri du coeur.
Comme tu le sais, ou pas, je travaille chez moi depuis quelques années déjà.
Au printemps 2015, nous avons entrepris d’assez lourds travaux à la maison. Un gros chantier mais qui ne devait durer que 3 mois (je prévoyais 4 avec les aléas habituels sur un chantier). Et bien… Tadaaa… 18 mois plus tard, on approche enfin de la fin.
J’ai dit, on approche, le plus gros est fait, mais il y a encore quelques soucis. Bref, je te passe tous les détails des problèmes avec l’artisan, ça pourrait me mettre de mauvaise humeur.

Pour en revenir à mon bureau, avant les travaux, je n’avais pas une pièce entière consacrée à mon bureau mais un espace bien délimité de la pièce à vivre, j’avais donc quand même un espace dédié à mon travail et c’était bien (même si parfois ça manquait cruellement de porte).
En prévision des travaux, on avait du enlever mon coin bureau.
Travailler 3 mois, voire 4, sur un coin de la table de la salle à manger ne me gênait pas plus que ça, surtout que l’objectif était d’avoir à terme une pièce entière à moi.
Un an et demi, ça a duré…

Alors, je ne te raconte mais motivation +++1000 quand, pendant les vacances d’été, j’ai pu m’approprier MA pièce.
J’ai lessivé, poncé, peinturé. J’ai rénové, customisé, transformé de vieux meubles pour me créer un espace de travail clair et zen que j’adore et – cherry on the cake – un coin atelier !
Oui, ma cocote, un bureau ET un coin atelier. C’est nowel avant l’heure.

Mon atelier

Bien sûr, Pomponette a aussi son petit bureau dans cette pièce car, même si elle a un bureau dans sa chambre, elle ne peut pas encore travailler toute seule dans son coin.

Il nous reste encore quelques points à peaufiner dans ce joli bureau-atelier : chiner un petit meuble à customiser pour créer quelques rangements supplémentaires, convaincre Pomponette de me laisser repeindre son bureau pour l’harmonie des lieux, trouver une plante verte et un beau vase pour m’offrir des fleurs, accrocher plein plein plein de trucs au mur (spéciale dédicace à l’homme : « Nananère, c’est ma pièce, je mets plein de trucs au mur ! 😀 »)…

Je vous ferai un petit room tour quand tout sera à sa place.

Voilà, voilà, une rentrée comme on les aime, pleine de nouveautés, de nouvelles idées, de nouveaux projets…

Et toi, ta rentrée, c’était comment ?

Mon atelier

Mon atelier

Mon atelier

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  • Marjoliemaman 3 septembre 2016 at 8 h 54 min

    J’aime bien avoir de tes nouvelles. On imagine bien le côté compliqué et une peu angoissant des choses mais tu as une belle énergie. je vous souhaite à tous une très belle année. Des bises !

    Reply

Leave a Comment