Entrepôt épices Roellinger

Les coulisses des Entrepôts Epices Roellinger

Lors de la visite des cuisines du restaurant « Le Coquillage », j’ai eu le plaisir de rencontrer André.

« Mais qui est André ? » me demanderez-vous.

André est le « petit chimiste » qui réalise himself les mélanges d’épices vendus dans les Entrepôts Épices Roellinger.

Entrepôt épices Roellinger

Il y a des invitations qu’il ne faut pas me lancer sous peine de me voir les honorer… Alors, quand André m’a proposé de passer le voir à l’Entrepôt de Cancale pour une petite visite du laboratoire, vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occasion.

Après la fermeture du restaurant gastronomique, les anciennes cuisines du 3 étoiles ont été transformées en laboratoire à épices.

Anciennes cuisines du restaurant 3 étoiles Roellinger

C’est ici qu’officie André, tout seul. Cela m’a impressionné. Où que vous achetiez vos épices Roellinger dans le monde, c’est André, lui-même, qui aura réalisé le mélange, ici même.

De gros sacs d’épices arrivent au laboratoire des 4 coins du monde. André réalise ses mélanges avec précision avant de les faire sécher dans des étuves et de les réduire en poudre.

Les huiles infusent de longues journées dans de grosses marmites et le fameux vinaigre celtique réduit pendant presque une semaine dans une grande cuve.

Laboratoire à épices Roellinger

N’attendez pas que je vous donne la recette de la poudre équinoxiale ou du poivre de la luna, tout cela est rigoureusement secret. Mais n’hésitez pas à vous approvisionner dans l’une des boutiques de Cancale ou de Saint-Malo, ces produits sont réellement d’une qualité exceptionnelle !

Boutique Epices Roellinger

Et, enfin,  je confirme la bonne nouvelle pour tous les amateurs d’épices parisiens : un nouvel entrepôt ouvrira ses portes le lundi 15 novembre à 10h00, 51 bis rue Sainte-Anne à Paris.

Youhou !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments

  • Tit' 5 novembre 2010 at 16 h 01 min

    Chuis trop jaoux. T’es trop une veinarde. Vivement le 15 ! 🙂

    Reply
    • Gwen 5 novembre 2010 at 16 h 10 min

      Hinhinhin ! 😉 Mais bon, parait-il qu’il y aura même des cours de cuisine dans la nouvelle boutique. De quoi se plaint-on ? Je le demande.

      Reply
  • Sirop Grenadine 7 novembre 2010 at 13 h 41 min

    Juste impressionnant ! C’est superbe !

    Reply
    • Gwen 8 novembre 2010 at 10 h 31 min

      La boutique est très chouette 🙂

      Reply
  • poucinette 7 novembre 2010 at 19 h 04 min

    c’est superbe mais je suis loin de Paris 🙁 dommage !!!!! 🙂 bises à vous toutes !!!! 🙂

    Reply
    • Gwen 8 novembre 2010 at 10 h 31 min

      Tu peux aussi acheter en ligne sur le site. Je dis ça, je dis rien… 😉

      Reply
  • Grain de vanille, le salon de thé d'Olivier Roellinger | Les petites chozes BIO 8 novembre 2010 at 11 h 12 min

    […] commencer la semaine en douceur, et pour conclure ma saga Roellinger, je vous emmène aujourd’hui chez Grain de Vanille, le salon de thé […]

    Reply
  • Anne Laure 8 novembre 2010 at 21 h 10 min

    Je me suis demandée ce que Roliner allait faire après avoir renoncé a son resaurant et je vois que sa reconvertion a l’air intérêssante, pas étonnant quand on connaît l’amour de L’homme pour les épices.
    En tous cas, on ne sait que choisir dans sa boutique, c’est rare en france une boutique de la sorte.

    Reply
    • Gwen 9 novembre 2010 at 10 h 53 min

      C’est la caverne d’ali baba. A chaque fois que j’y vais, je dois me retenir pour ne pas partir avec 15 flacons 🙂

      Reply
  • page 13 octobre 2015 at 5 h 57 min

    I simply want to tell you that I am all new to blogs and really loved this blog site. More than likely I’m planning to bookmark your website . You actually have great writings. Thanks a bunch for sharing your blog site.

    Reply
  • go to link 15 octobre 2015 at 2 h 15 min

    I just want to tell you that I’m all new to blogging and absolutely savored your web-site. Very likely I’m likely to bookmark your blog . You absolutely come with wonderful posts. Cheers for sharing with us your website page.

    Reply
  • factoriastartup 17 août 2016 at 2 h 51 min

    Buenas, estaba leyendo tu artículo y me recordó de
    pronto al libro tanto en la forma en como has desarrollado el
    tema como la redacción.

    Reply

Leave a Comment