Le tour du monde en 232 recettes – Palau

La mouette est têtue… La mouette est récidiviste… Mais la mouette est voyageuse et aventureuse… et c’est tant mieux !

Je laisse donc – encore une fois – la place à Madame LaMouette pour une excursion à Palau…

Ha ! Mam’zelle Gwen m’avait bien prévenue qu’il faudrait une bonne dose d’esprit aventurier pour cette destination …
Quand j’ai lu où je partais, j’ai compris … Palau … jamais entendu parlé !

Quelques clics plus tard, je découvre un archipel paradisiaque en plein Océan Pacifique, entouré par les îles Marianne au nord-est, la Micronésie à l’est, l’Indonésie au sud et les
Philippines à l’ouest.
Les îles Palau ont été probablement découvertes par les espagnols, et furent tout d’abord administrées par l’Espagne. Elles furent vendues à  l’Allemagne en 1899, avant de devenir japonaises
en 1914 puis américaines après la seconde Guerre Mondiale. Elles devinrent autonomes en 1979 et indépendantes en 1994.


Palau vit essentiellement de l’agriculture, de la pêche et du tourisme.

L’alimentation est de ce fait riche en poisson, taro, patate douce, noix de coco, tapioca, bananes, fruits de l’arbre à pain …

Toutes ces informations sont finalement assez faciles à recueillir, même si la plupart sont disponibles en anglais. Par contre, là où ça se corse, c’est pour trouver une recette précise
!


J’ai beaucoup cherché, j’ai été en contact avec l’auteur d’un livre sur la cuisine paluane (mais ma source m’a inexplicablement lâché il y a une semaine, sans m’avoir livré ses secrets
culinaires) mais finalement je n’ai pas de vraie recette paluane AOC …. Désolée Mam’zelle Gwen, j’ai dû improviser … Bref, au cours de mes promenades sur divers sites anglophones, j’ai lu
deux informations qui m’ont conduite à la recette du jour : un des desserts traditionnels serait le pudding de riz au lait de coco, et les cuisines paluane et philippine sont assez proches … Il
ne m’en fallait pas plus pour vous concocter ce

 

 

                        Pudding de riz
façon Palau … inspiré du « bibingka galapong » philippin

 




 

190 g de riz gluant

75 g de sucre

2 oeufs battus

175 g de lait de coco

1 cuillère à café de levure chimique

des feuilles de bananier

 

 

Pour faire le « galapong » : Faire tremper le riz dans le même volume d’eau pendant au moins 4 heures. Au bout de ce temps, égoutter le riz en conservant l’eau et mixer le riz petit
à petit, en rajoutant de l’eau de trempage au besoin – la pâte obtenue doit être souple.

Laisser reposer une nuit.

 

Le lendemain, ajouter le sucre au galapong,  les 2 oeufs battus, la levure et le lait de coco. Bien mélanger. Mixer à nouveau.

 

Passer les feuilles de bananier au dessus d’une flamme pour en attendrir les fibres.

Dans des petits plats individuels (type crème brûlée), déposer un morceau de feuille de bananier qui recouvre tout le plat. Verser ensuite l’appareil à pudding. Faire cuire au four à 180 °
env. 30 minutes jusqu’à ce que l’ensemble soit cuit (doré au-dessus).

 

Verdict : Ces petits gâteaux sont très bons, mais copieux ! Le parfum de la noix de coco est bien présent, en revanche la cuisson dans la feuille de bananier confère à l’ensemble un petit
goût herbacé … original (à vrai dire, là où l’appareil a cuit en contact avec la feuille de bananier, le goût est assez écœurant …). Ce n’est pas très orthodoxe, mais je les ai dégusté avec
une compote de myrtille. Il est aussi possible de les réaliser avec de la farine de riz.

Merci Mam’zelle Gwen pour cette découverte !

Rendez-vous sur Hellocoton !