Déodorant bio home-made

Mon premier déodorant home-made et même que j’en suis contente

Je sais, je vous balance plus de cosméto que de cuisine en ce moment, mais que voulez-vous, je suis à fond. J’adore jouer au p’tit chimiste !

Comme la plupart des déodorants bio du commerce ne sont pas folichons, à moins de coûter un bras (et encore, j’ai des exemples de déo qui coûtent un bras et ne sont même pas efficaces), j’ai décidé de tenter une version home-made.

Pour le moment, il est conditionné dans un flacon spray car je voulais attendre d’être sûre de mon coup avant d’acheter un roll-on rechargeable.

Et bien, pour une première, je suis très contente, il est bien plus efficace que la plupart des déo bio que j’ai pu acheter.

Bon, il n’a pas encore passé l’épreuve de la canicule bretonne estivale (le premier qui rit est banni), mais j’ai bon espoir.

De la pierre d’alun pour réguler la transpiration.

Un peu de gomme de guar pour stabiliser l’émulsion (la pierre d’alun a tendance à les déstabiliser).

Du tea tree pour purifier (ce sont les bactéries qui sentent mauvais).

Du petitgrain bigarade pour le parfum.

Roulez petits bolides roll-on !

Déodorant home-made

Déodorant bio home-made

Pour 30ml

Phase A :

  • 0,3g de poudre de pierre d’alun
  • 0,15g de gomme de guar bio
  • 17,5g d’eau minérale

Phase B :

  • 9g de beurre de karité bio
  • 2,4g de cire n°2 (Aroma-zone)

Ajouts :

  • 0,15g d’huile essentielle de tea tree bio
  • 0,3g d’huile essentielle de petitgrain bigarade bio
  • 0,18g de naticide

Désinfecter tout le matériel.

Verser la phase A (bien dissoudre la poudre d’alun et la gomme de guar) dans un récipient et la phase B dans un autre.

Préparer un bain-marie assez grand pour contenir les 2 récipients.

Lorsque le bain-marie est à frémissement, y déposer la phase A et, 2 minutes plus tard, la phase B.

Lorsque la cire est fondue, les 2 phases doivent être à peu près à même température (contrôler, si possible avec une thermosonde, 70° maxi).

Retirer les 2 phases du bain marie.

Verser la phase A, par petits filets, dans la phase B, tout en remuant à l’aide d’un petit fouet.

Continuer à remuer 3 minutes, puis encore 3 minutes en plaçant le récipient dans un fond d’eau froide, pour accélérer le refroidissement.

Ajouter ensuite les huiles essentielles, puis le conservateur, en mélangeant bien pour bien les intégrer, puis mettre en flacon.

Réalisé dans de bonnes conditions d’hygiène, ce déo se conserve au moins un mois.

_

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

Leave a Comment