Nems carotte – panais – purée de cacahuète

J’aime bien rouler tout et n’importe quoi dans des feuilles de riz, filo ou brick. C’est, en général, assez rapide, çà présente bien, se glisse facilement dans la lunch box et apporte une touche
croustillante très appréciée.

L’autre jour, plantée devant mes panais, je me demandais ce que j’allais bien pourvoir en faire pour accompagner la viande du dîner. Quelque chose qui changerait des traditionnelles purée de
panais, frites de panais, panais glacés…

Petite idée chemin faisant, je me suis dit que mes carottes bien sucrées ferait bien copains-copines avec mes panais, et puis aussi qu’une petite note subtile de cacahuète ne serait pas
désagréable…

Enfin, cette garniture fondante trouverait bien sa place dans une enveloppe croustillante…

C’est parti mon kiki !

Nems carotte – panais – purée de cacahuète



Pour 8 nems

  • 200g de panais
  • 200g de carottes
  • 1cs d’huile d’olive
  • 1cs de purée de cacahuète
  • QS gingembre, ail, cumin et sel (gingembre et ail en poudre. Au jugé, 1 bonne pincée de chaque)
  • 8 feuilles de riz
  • Huile de sésame (facultatif)

Éplucher, laver et râper les panais et carottes.
Faire revenir à la sauteuse avec l’huile d’olive.
Ajouter un verre d’eau et laisser cuire une dizaines de minutes.
Ajouter la purée de cacahuète et bien mélanger pour enrober les légumes.
Terminer par les épices et l’assaisonnement.
Mouiller une feuille de riz dans l’eau tiède et la déposer une un linge humide (attention c’est fragile !)
Déposer 1/8e de la garniture au 1/4 de la feuille, remonter le bas pour couvrir la garniture, replier les cotés pour obtenir une espèce de rectangle et fermer les extrémités et rouler pour former
le nem.
Recommencer 7 fois.
Badigeonner, au pinceau, les nems d’huile (éventuellement d’huile de sésame pour parfumer légèrement).
Et enfourner à 200°, four préchauffé, jusqu’à ce que les nems soient dorés et croustillants.

Servir en accompagnement ou comme entrée.

Rendez-vous sur Hellocoton !