Non, je ne suis pas une désespérée du macaron ( 1er essai transformé, et toc !)

 

Bien sûr çà n’a rien d’original…

bien sûr c’est un phénomène de mode que toute la blogosphère a suivi…

bien sûr la technique a été expliquée tellement de fois qu’il n’y a plus de raison de ne pas les réussir…

en plus je n’ai même pas choisi le parfum le plus in-fashion-tendance du monde (le chocolat faisait plaisir à mon z’hom)

et pourtant QU’EST-CE QUE JE SUIS FIÈRE DE MOI !!!

Montage_Macarons

 

 

Est-ce qu’ils ne sont pas beaux mes macarons ? Ces petites coques rondelettes à souhait, avec leur jolies petites collerettes !

En plus ils sont bons, craquants dessus et moelleux dedans, hum…

 

 

Pour la recette, je n’ai rien inventé, j’ai suivi presque à la lettre celle de Pure
Gourmandise
(celle de Mercotte était bien tentante, mais je n’ai pas de thermo-sonde, bouh !).

Seules petites adaptations :

  • j’ai laissé croûter environ 1 heure

  • mis 1 pincée de sel dans les blancs (on peut ajouté 1cc de jus de citron mais je n’en avais plus)

  • allongé le temps de cuisson à 12 minutes (les macarons se décollaient mieux)

  • utilisé l’astuce de Lilo pour les
    décoller : poser la feuille de cuisson sur le plan de travail mouillé

  • je les ai fourrés avec une ganache montée au chocolat (mélanger 200g de chocolat fondu au bain marie avec 20 cl de crème fleurette montée en
    chantilly) => çà fais un peu trop de ganache, mais on peut en faire des petites quenelles, avec une crème anglaise (pour utiliser les jaunes d’oeufs) et
    des macarons, çà fait une assiette dessert sympa 🙂

 

 

J’ai tenté d’en congeler quelques uns, je les ressortirai d’ici une semaine. S’ils se sont bien tenus, il y a fort à parier que l’on trouvera des
macarons dans mes paniers de noël…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !