Quand la rhubarbe me barbe…

J’adore la rhubarbe !

 

En version sucrée, pas de mystère, çà fonctionne toujours. Cette note acidulée réveille n’importe quel dessert.

 

Après ma belle récolte (chez Papa), j’ai décidé de traiter ma rhubarbe un peu différemment, version salée. Pas de raison que çà ne fonctionne
pas dans ce contexte là, d’autant plus que le sucré-salé est tout à fait mon dada…

 

Sauf que, oui, mais non !

 

Je n’ai pas pas été convaincue par les deux recettes que j’ai testées…

 

Pour la première, en totale impro, j’ai généreusement badigeonné un rôti de porc et des tronçons de rhubarbe d’un mélange de miel, huile d’olive et gingembre, le tout passé au four en mode combiné
vapeur et chaleur tournante.

 

roti_rhubarbe.jpg

 

Coté viande, rien à redire, cuisson parfaite, viande moelleuse et goûteuse. En revanche, la rhubarbe est restée trop acide…

Failed !

 

Pour la seconde recette, j’ai ouvert l’Atelier Bio et y ai déniché une recette de tarte fraîcheur à la rhubarbe et au fromage de chèvre, avec une pointe de gingembre là aussi.

 

tarte_rhubarbe_fromage.jpg

 

Si je me suis dévouée durant 2 jours pour finir la tarte et ne pas gaspiller, ma tribu a recraché dans les assiettes et n’a pas voulu y revenir…

Over failed !

 

Mais, tu me connais Lecteur, je suis du genre obstinée. Alors si tu as dans tes tirroirs une recette salée à base de rhubarbe, archi-testée et magistralement approuvée, tu veux bien la partager
avec moi ?

 

Dis oui, dis oui, dis oui ! S’te plaiiiiiiiiit !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !