Je n’ai rien cuisiné de très nouveau la semaine passée, mais je me suis dit que cette recette, publiée en 2008 sur mon blog, vous plairait sûrement. A cette période où les dernières tomates de la saison peinent à mûrir, c’est une délicieuse façon de les écouler…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

L’année dernière, j’avais repéré cette idée de gelée de pissenlit – ou cramaillote – sur un blog, mais impossible de me souvenir duquel… Et puis, l’autre jour, Karen publiait sa version, là, je me suis dit qu’il était temps de m’y coller.

Samedi, il faisait beau, il faisait chaud, les pissenlits foisonnaient dans le jardin… et l’homme allait tondre la pelouse. Alors, avec Miss Cacahuète et Bébé N. (qui ne nous a pas beaucoup aidé, faut dire), nous sommes parties à la cueillette de jolies fleurs bien épanouies.

Il y a même eu de toutes jeunes orties qui ont fini dans une délicieuse tarte dont je vous reparlerai peut-être plus tard parce que j’ai oublié de la prendre en photo (rha !).

Mais revenons à nos pissenlits. Prise dans le feu de l’action, j’avais un peu oublié d’aller vérifier la liste des ingrédients chez Karen : orange et citron, y avait plus.

Pas grave, j’ai un peu adapté la recette. Du jus d’orange a très bien fait l’affaire, et pour appuyer un peu le coté floral de la gelée, j’y ai ajouté un tout petit peu de fleur d’oranger. Délicieux !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Il y a des fois où veiller à ce que votre progéniture n’avale pas n’importe quoi vous donne des airs de grognasse :

« - Maman, on peut acheter des barquettes à la fraise ?

- Nan.

- Mais Mamie m’en achète des fois !

- Bah, tu iras en manger chez Mamie. »

Bien sûr, à cet instant précis, vous croisez un autre spécimen de Mamie qui vous regarde avec un air qui dit : « Mauvaise mère, tu n’achètes pas de gâteaux à ta fille ! »

Puisqu’il existe visiblement un complot du 3e âge (et toc !) visant à attirer ma descendance vers le rayon « huile de palme, sirop de glucose-fructose et E-non-identifié » des supermarchés, à défaut de pieux et gousses d’ail pour organiser la lutte finale, je dégaine Maryse ! On va voir ce qu’on va voir, Mamie !

Avec ma p’tite cocotte, trop choupie dans son tablier Charlotte au fraise, nous avons réalisé – n’ayons pas peur des mots – les meilleures barquettes à la fraise du monde eeeentier. M’sieur Lu, tu peux aller te rhabiller !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Après Barres de céréales : Muesli & granola, Rachel Khoo a encore sévit. Avec  Pâtes à tartiner, cette fois. Encore un chouette de petit bouquin, plein de recettes alléchantes.

Vous le savez, j’ai une accoutumance pour le lait de coco (je suis inscrite chez les LDCA Lait-De-Cocoiques Anonymes). C’est donc naturellement que mes casseroles se sont immédiatement dirigées vers la recette de confiture de coco, aussi appelée « Kaya« .

Cathy s’était laissée tentée avant moi et m’avait conseillé, sur twitter, de réduire la quantité de sucre, parce que, moi, quand c’est trop sucré, j’aime pô.

J’ai donc réduit le sucre 150g au lieu de 200, mais, du coup, ma confiture est restée un peu liquide malgré une cuisson plus longue que prévu. Et toi, Cathy c’était comment ?

Je vous donne la recette originale, mais si vous voulez tenter la même version que moi, je vous précise mes modifs entre parenthèses.

C’est en tout cas, très bon. Un p’tit bonheur tartiné sur une crêpe même s’il faut ensuite se lécher les doigts (mais certains trouveront que ça rajoute au plaisir ;) )

Confiture de coco « Kaya »

Kaya, confiture de noix de coco

  • 1/2 gousse de vanille
  • 200ml de lait de coco
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 200g de cassonade (ou 150g de sucre roux)
  • 1 pincée de sel

Gratter la gousse de vanille et mettre graines et gousse dans une casserole avec le reste des ingrédients. Mélanger.

Cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes (30 minutes chez moi) en remuant jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Passer immédiatement la préparation au tamis.

Laisser refroidir avant de verser dans un pot stérilisé.

Se conserve 3 semaines au réfrigérateur.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Je n’aurais qu’un mot : tuerie.

Ce truc est une tuerie !

Sur de la brioche, des crêpes, des pancakes, tartiné sur une génoise pour en faire un roulé… j’en flanquerai bien partout !

Recette volontairement plagiée chez Marion.

Confiture banane-chocolat

Confiture banane-chocolat

Ingrédients (pour 5 pots) :

  • 750g de chaire de banane
  • 750g de sucre
  • 1 citron
  • 30 cl d’eau
  • 250g de chocolat noir

Mettez dans votre marmite les bananes coupées en rondelles, le sucre, l’eau, le jus de citron.

Portez à ébullition en remuant bien consciencieusement.

Hors du feu, versez le chocolat coupé en morceaux et remuez encore jusqu’à ce qu’il soit bien fondu.

Oubliez toute une nuit en couvrant d’une feuille de papier sulfurisé.

Le lendemain, reportez à ébullition puis mixez.

Refaites bouillir 5 minutes en remuant bien.

Versez dans des pots stérilisés, fermez et retournez.

« Et essayez d’oublier la tuerie qui se cache dans ces petits pots (j’ai bien dit essayez) » dixit Marion ;-p

Y’a quoi d’autre dans tes paniers de noël Mamzelle Gwen ? clic!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...