Big fail ! J’aurais du publier cette recette avant mercredi (pour le challenge Patak’s) mais, emportée par la foule, le boulot, la tribu en vacances, toussa, toussa, j’ai un peu oublié… Tanpis pour moi et bye bye mon bébé KitchenAid (en même temps, je ne pensais pas vraiment le gagner, c’était plus pour le fun et l’amour fou des saveurs indiennes).

J’ai donc eu l’idée de détourner un pot de sauce tikka massala pour réaliser une tarte végétarienne bien relevée. L’utilisation de courgettes m’a semblé assez évidente, ça fonctionne toujours bien pour contre-balancer le feu des épices.

Cette tarte pourrait être végan mais la sauce tikka massala contient du yaourt, une sauce au curry et au lait de coco devrait faire le job.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

L’équation est simple.

Tu prends ma cuisine la plusss préférée du monde : la cuisine indienne.

Tu ajoutes le jouet dont je rêve depuis, ouhla, au moins tout ça !

Tu secoues et tu obtiens le challenge Patak’s !

Y a pas à tortiller, moi, quand on me demande de contribuer à mondialiser la cuisine indienne (comment ça elle n’a pas besoin de moi pour ça ?) et qu’en plus je suis susceptible peut-être-bien-qu’avec-un-peu-de-chance-mais-c’est-pas-sûr de gagner un KitchenAid, moi, je tortille pas, j’agis !

J’ai quasi un peu honte de vous proposer cette quasi non-recette, mais dans mon petit colis Patak’s j’avais des naans et du chutney de mangue, déjà tout prêts, je n’avais plus rien à faire qu’assembler, c’est pas de ma faute !

Mais en réalité, ces petites bouchées, avec leurs jolies couleurs (pile celles du drapeau indien, me souffle l’homme), sont très fraîches et pleines de goût, vraiment délicieuses !

Si vous souhaitez les préparer à l’avance, je vous conseille de ne les assembler qu’au dernier moment pour éviter que les concombres ne détrempent les naans. Mais même préparé à la minute, c’est vraiment vite fait.

Allez mon p’tit KitchenAid, viens voir Maman, on fera des naans…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Hier, 3 avocats dans la corbeille à fruits et une envie subite de manger indien. Il était déjà tard pour déjeuner, je n’allais pas passer 1h en cuisine, mais ce sont les vacances, je pouvais quand même y consacrer un peu de temps. Une envie de cuisine indienne, ça ne se remet pas à plus tard, point !

Pour la salade, en 5 minutes, c’est plié. Le plus long dans l’histoire, ce sont les pains indiens. Et encore, en 30 minutes, vous êtes à table, pas de quoi chipoter.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Ne vous fiez pas à la photo (on avait faim !), ce plat était délicieux ! Les petits soupirs de gourmandise de Miss Cacahuète sont une preuve en béton.

Hier soir, prise d’une envie subite de cuisine indienne, j’ai improvisé ce petit biryani de légumes avec ce que j’avais sous la main. Alors, il n’est pas très académique, mais l’esprit était là et c’était délicieux (ha oui, je l’ai déjà dit ça), c’est bien là l’important.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

En Inde, il n’y a pas que les naans (bien que çà soit délicieux, nous sommes d’accord)…

Je vous avais déjà parlé des sada parathas. Aujourd’hui, il sera question d’un autre type de pain indien, les chapatis.

C’est simplissime et rigolo comme tout à faire, ils gonflent comme des ballons dans la poêle avant de retomber en galette.

Traditionnellement, on les badigeonne de ghee (ou de beurre) avant de les empiler et, surtout, de les servir tout de suite bien chauds.

Ils accompagnent tous les plats indiens et sont géniaux avec le raïta.

Chapatis

Chapatis

Pour une douzaine de chapatis

  • 250g de farine complète
  • 125ml d’eau (à ajuster si nécessaire)
  • 1/2 cc sel

Mélanger la farine et le sel.

Ajouter l’eau progressivement et pétrir avec le poing jusqu’à obtenir une pâte souple (elle ne doit pas être trop ferme, les chapatis seraient durs, ni collante).

Laisser reposer 15 minutes.

Diviser la pâte en 12 boules.

Aplatir chaque boule très finement sur un plan fariné.

Cuire à la poêle à feu vif et sans matière grasse.

Quand le chapatis commence à cloquer, le retourner, il va alors gonfler comme un ballon.

Déposer les chapatis sur une assiette, badigeonner légèrement de ghee (oude beurre).

Servir chaud.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...