Pas grand chose à signaler au niveau de la cougniasse (ma balance). Faut dire que j’ai déconné, apéro & co, ça aurait pu être bien pire, en fait. Statut quo, donc. Passons.

La semaine dernière, je vous demandais ce que vous comptiez faire comme cure de rentrée.

Des cures, il y en a à la pelle, des plus sérieuses aux plus farfelues. Pour moi, le postulat de départ est, on oublie les farfelues et toutes celles qui nécessitent un lavement (ouais, dur) ou d’hiberner le temps de sa cure. Il me faut quelque chose de facile à tenir et qui me tienne opérationnelle.

Comme je n’ai pas eu le temps de me briefer sur la cure de cuivre conseillée par Madame Dansmacuizine, je vais partir sur une petite cure de citron.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

J’ai trouvé !

Finalement, le pire ennemi de ma ligne c’est le déjeuner du dimanche chez mes parents.

Bon, j’exagère, mais à peine…

C’est fourbe le déjeuner dominical !

Toute la semaine, tu vois, guillerette, l’aiguille de ta balance pencher du bon coté… et puis voici venir le dimanche !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Hello, c’est re-moi !

Je ne sais pas pour vous mais, moi, j’ai trouvé que ces deux semaines sont passées drôlement trop vite.

Tu te demandes, hein ! Est-ce qu’elle a pris l’apéro, fait des gueuletons, mangé des glaces et plein de trucs pas avouables qui ont refait pencher l’aiguille de sa cougniasse de balance dans le mauvais sens ?

Actually, on peut dire que OUI, mais NON !

Oui, j’ai pris l’apéro et mangé des trucs tout à fait diététiquement incorrects MAIS je n’ai mangé que lorsque j’avais faim et pas plus que ma faim (à part hier midi chez Papa, rien pu avaler du reste de la journée, mais purée qu’est-ce qu’elles étaient bonnes les moules !).

Et donc donc donc, la petite aiguille est redescendue du bon côté. Ni plus mieux, ni moins pire, comme disait le titre, j’en suis revenue à moins 3 kilos depuis le début de ce pas-tout-à-fait-régime, sans avoir eu l’impression de me restreindre donc : Yeeha !

On repart sur de bonnes bases.

Avant ma petite pause estivale, je vous avais parlé du programme LineCoaching que j’ai pu tester gratuitement.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

On décale le bilan de la semaine à ce mardi, hier, c’était l’anniversaire du blog, on ne va pas tout mélanger…

De toute façon, il n’y a pas grand chose à dire de cette semaine, j’ai été assez mauvaise : quelques compulsions alimentaires, une légère reprise de poids… Pas brillant tout ça, mais on va se ressaisir !

Pour m’aider dans ma démarche, le site linecoaching.com m’a proposé de tester son programme pendant 3 mois.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Salut les gros !

(Mouhahaha ! J’ai décidé de commencer la semaine en étant désagréable.) (Nan, en vrai, j’ai lu un billet, y a trois secondes chez Manu. Suis influençable…)

Revenons à mes histoires de traque à la brioche.

Je ne sais pas si ça vous cet effet, à vous, mais souvent, quand on commence un régime, le simple fait de s’imaginer au régime, on a faim !

Tu peux venir de t’enfiler un coucous-boulettes, on te dit « régime » et, paf, qu’aussitôt il te faudrait une gaufre-chocolat avec supplément de chantilly tellement tu te sens en hypoglycémie !

Et bien, figure-toi, Lecteuse (oui, quand on parle de diète, il n’y a plus que des filles à lire – Et qu’on ne me fasse pas un Petit Bateau revival, c’est vrai !), que cette semaine j’étais tellement focalisée sur plein d’autres choses que j’en ai oublié que j’étais au régime !

Du coup, c’est sans le moindre effort que je n’ai mangé que quand j’avais vraiment faim (même à la limite de mordre quelqu’un, parfois) !

Et puis, finalement, je m’aperçois que j’aime assez bien cette sensation de vide au creux de l’estomac, l’attente, l’imagination du prochain repas, la façon dont les sens autres que le goût se décuplent pendant que je cuisine et, enfin, le plaisir authentique qu’il y a à manger d’une VRAIE faim !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Page 1 sur 212