deshydrateur_severin

Un déshydrateur sachant déshydrater…

Subrepticement, je viens de retrouver un truc dont j’avais oublié de vous parler…
En septembre, Rue du commerce m’a proposé de choisir dans une liste de petit électroménager celui que je souhaiterais recevoir en cadeau, pour le tester.

La liste en question ne m’interpellait pas plus que çà, jusqu’à poser mes yeux sur le mot « déshydrateur« .

Là, je clique et découvre un déshydrateur Severin à une quarantaine d’euros… Tout le monde sait qu’un déshydrateur coûte un bras !

Alors, j’ai voulu savoir ce que ce déshydrateur si accessible avait dans le ventre et j’ai dit à M. Rue du Commerce de me l’envoyer.

deshydrateur_severin

Comme pour tout déshydrateur, il présente une soufflerie sur la quelle on superpose des plateaux. On lave et on tranche les fruits ou légumes que l’on souhaite faire sécher, on les répartit sur les plateaux, on pose le couvercle, puis on allume. Sur des déshydrateurs plus évolués, on peut choisir la température de déshydratation, ici une seule température est disponible.

Il vaut mieux trancher fin et éviter d’utiliser tous les plateaux si l’on ne veut pas faire tourner le déshydrateur pendant 2 jours. Les durées indiquées sur la notice, à mon sens, ne sont valables que si l’on utilise qu’un, voire deux plateaux.

Certains fruits m’ont totalement déçue. Le rendu avec les prunes, par exemple, n’est pas folichon.

En revanche, pour les tomates, c’est plutôt sympa. La notice dit qu’en 8 heures, on doit obtenir des tomates craquantes… Au bout de 8 heures, les miennes étaient sèches mais bien moelleuses.

Finalement, parfaites pour être conserver dans l’huile d’olive…

Tomates séchées aux thym libanais


tomates séchées

Pour 2 petits bocaux de M. Le Parfait

  • Une dizaine de tomates (de quoi remplir 5 plateaux du déshydrateur)
  • 4 gousses d’ail
  • 4cc de thym libanais (il s’agit d’un thym très parfumé, mais vous pouvez aussi utiliser du thym officinal ou d’autre herbes de votre choix)
  • QS huile d’olive
  • Sel (facultatif, je préfère saler la prépartion qui incluera les tomates séchées)

Laver les tomates et les trancher sur environ 8 milimètres d’épaisseur.
Les répartir sur les plateaux du déshydrateur et laisser sécher 8 heures.
Déposer les tranches de tomates séchées dans les bocaux, avec les gousses d’ail épluchées, le thym libanais et couvrir d’huile.
Fermer les bocaux après avoir éboullantées les rondelles.

Comme je suis un peu parano, je stérilise les bocaux, mais si tout est hermétiquement recouvert d’huile, çà peut se conserver tel quel.

Allez, demain, je vous dit ce que j’en ai fait… Je vous laisse spéculer en attendant, c’est fastoche…

Rendez-vous sur Hellocoton !