Bavarois exotique coco-mangue-goyave... pour le kiki évidemment.

Bavarois exotique coco-mangue-goyave... pour le kiki évidemment.

Voici de petites verrines bavaroises vraiment délicieuses. Rien de révolutionnaire mais des saveurs qui s’associent merveilleusement pour un résultat goûteux, très frais et léger (pour la légèreté çà n’est qu’une impression, faudrait pas oublier que le bavarois c’est de la crème anglaise mélangée à de la crème fouettée :-p ).

Dans mes verrines donc : une gelée à la mangue surmontée de bavarois aromatisé à la liqueur de noix de coco couronné de confiture de goyave…

çà vous tente bien ? avouez ! Allez, je vous file la recette…

Bavarois exotique coco-mangue-goyave

bavarois_exotique

Pour 6 grandes verrines

Gelée de mangue :

  • 20cl de jus de mangue

  • 1g d’agar agar en poudre

Bavarois :

  • 25cl de lait

  • 10cl de liqueur de noix coco (ou de Malibu)

  • 2g d’agar agar en poudre

  • 75g de sucre

  • 3 jaunes d’oeufs

  • 25cl de crème fleurette

  • 6 cc bombées de confiture de goyave

Réaliser la gelée de mangue.
Verser le jus de mangue et l’agar agar dans une casserole.
Bien mélanger pour dissoudre l’agar agar.
Porter à ébullition et laisser frémir une dizaine de seconde.
Retirer du feu et verser dans les verrines.
Réserver au frais.

Préparation du bavarois.
Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Verser le lait, la liqueur et l’agar agar dans la casserole.
Bien mélanger pour dissoudre l’agar agar.
Porter à ébullition et laisser frémir une dizaine de seconde.
Retirer du feu et verser sur le mélange oeufs/sucre.
Bien mélanger et remettre le tout dans la casserole.
Porter à feu doux en mélangeant jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère.
Laisser refroidir (attention la crème doit être froide mais non prise par l’agar agar sinon vous aurez beaucoup de mal à incorporer la crème fouettée).
Fouetter la crème fleurette bien froide pour la monter en chantilly et l’incorporer délicatement à la crème anglaise.
Répartir le bavarois dans les verrines.

Finir en déposant une grosse cuillère à café de confiture de goyave sur le sommet.

Réfrigérer au moins 4 heures.

Bien sur, comme je le disais dans le titre, ce bavarois est ma participation au KKVKVK #25 organisé par Pia.

26 Commentaires
  1. j’en veux bien hein moi ils sont trés beaux ces bavarois…Bises

  2. Avec cet exotisme, tu peux être sûre que cette recette me plaît !

  3. Cette recette me donne drôlement envie. Merci à toi et bonne continuation. Bises.

  4. Bienvenue chez les Daring Bakers! Tu verras, c’est super sympa -même quand ça se termine en catastrophe, ce qui était mon cas cette fois, mais on peut pas toujours garder toutes nos étoiles! Toujours chouette de voir une nouvelle française chez les DBers (je la suis d’adoption…)

  5. Tu as raison les saveurs de ton bavarois sont délicieusement complémentaires , je garde ,pour la gouter également car j’aime beaucoup toutes ces recettes fraicheurs
    Sacha( un grand merci pour le lien pandan , c’est très sympa ! )

  6. cette petite verrine sucrée éxotique me plait beaucoup, la lecture de la recette donne bien envie de tester on salive d’avance

  7. Hello Gwen!
    Je te réponds ici -comme ça tu la verras la réponse! 🙂
    Je n’ai jamais vu de snickerdoodles ici en france, mais il y en a surment dans les épiceries américainnes à paris. Céline est suisse/américaine et parfois elle fais ces recettes en metric donc vois sur son site, il y a peut-être la recette. Il faut l’essayer, c’est trop trop bon!

  8. on a l’impression d’être dans un autre pays à la lecture de ta recette …. miam ….
    Et sympa, ton message personnel sur mon blog :-)))

  9. Coucou ! Et merci pour ton gentil message sur mon blog 🙂

    Tes verrines sont superbes et mettent l’eau à la bouche … J’ai encore faim :p

    Bises et bonne soirée,

  10. la mangue est un de mes fruits préférés, alors je craque pour ton bavarois !!!

  11. Bravo pour ces bavarois qui ont l’air délicieux et qui m’ont permis de découvrir ce blog plein de bonnes recettes!

  12. Ki l’est beau…Des saveurs qui forment une association bien gourmande à laquelle il est difficile de résister. Biz

  13. Je garde la recette sous le coude pour tenter ça depuis l’île tropicale ! Hi hi hi. Et puis tu dis que c’est pour le kiki, et on sait pas qui c’est en fait, alors moi je dis, c’est moi le kiki, non ?

Commentaires sont fermés.