Le tour du monde en 232 recettes - le Botswana

Je savais en lançant ce jeu qu’il faudrait parler de pays ravagés par la guerre ou la famine…

Une certaine personne, que je ne citerai pas, m’avais fait une attaque assez virulente à ce sujet, me disant que je n’avais pas beaucoup de jugeote de lancer un tel jeu alors que certains
pays crèvent de faim…

Je ne suis pas du tout de cet avis. Pour moi, le moins que l ‘on puisse faire, c’est de parler de ces pays, même si c’est dans le cadre d’un jeu, en parler, c’est toujours mieux que se foutre la
tête dans le sable en attendant que çà se passe !

Parmis ces pays il y a le Botswana. Je ne vais pas vous refaire l’histoire,
vous avez tous entendu parler des mines de diamants, des bushmens chassés de leurs terres et parqués dans de sordides camps de relocalisation…

Si vous voulez en savoir plus ou faire un geste pour les aider, cliquez ici.

C’est Babeth qui a hériter du Botswana dans le cadre du jeu. Forcément, çà n’a pas été facile de trouver des recettes dans ces condition, mais
elle s’en est très bien tirée. Bravo ! 🙂

chou botswana casserole

8 Commentaires
  1. Tu as raison de dire que c’est une belle idée. L’occasion de s’émerveiller de ma patience, de l’invention humaine-qui sont partout et pas seulement dans la technologie.
    Pourquoi faudrait ne connaître des pays que leurs conflits?

  2. Je partage tout à fait votre avis, je tiens d’abord à vous féliciter pour votre blog très enrichissant, et en effet, je n’avais jusqu’alors jamais entendu parler du Boswana, ou du moins, juste par rapport ses mines de diamants. Grâce à vous j’ai pu en apprendre davantage et m’informer davantage sur pays. Alors un grand merci et bonne continuation avec votre blog

  3. oulalala ! c’est vrai que ce n’était pas le plus facile. bravo pour sa créativité. et bravo à toi pour ton initiative de jeu, comme toi je trouve très bien de parler de ces pays en ces termes ce qui ne veut absolument pas dire que nous oublions leur pauvreté.

  4. abominable faute de frappe : “la patience” et pas “ma”.
    Honte sur moi!

  5. Tu as eu bien raison de lancer ce jeu, je ne vois pas pourquoi il faudrait “oublier” les pays en guerre, comme si la guerre était la seule chose qui vaille le coup de parler. L’histoire d’un pays c’est important, les traditions culinaires le sont tout autant et n’ont pas de frontières. Moi je galère un peu avec le ghana, il faut le dire, mais je vais y arriver !!!

Commentaires sont fermés.