Yaourts au thé vert matcha - Test des ferments lactiques Alsa


ferments_alsa.jpg

 

Je suis ce qu’on pourrait appeler une sériale yaourteuse…

 

Du yaourt en veux-tu en voilà ! Je fais des yaourts à toutes les sauces et il y a un truc que j’aime bien utiliser, ce sont les ferments en sachet qu’on trouve habituellement en boutique bio.

 

J’aime la qualité de ces ferments pour leur actions sur le système digestif, je trouve pratique de les avoir en stock pour pouvoir faire des yaourts quand on a plus de yaourts pour ensemencer,
mais je les trouve plutôt chers…

 

J’ai donc été tout de suite partante lorsqu’on m’a proposé de tester les ferments pour yaourts Alsa !

 

Pourquoi ?

 

Parce que tout le monde n’a pas une boutique bio a proximité pour y acheter ce type de ferments, ceux-là sont dispos en supermarchés.

 

Parce que la composition semble identique à celle de mes ferments habituels : Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus.

(La mention Maltodextrine dans la liste des ingrédients m’avait interpellée, car je me souvenais avoir lu quelque part qu’elle représentait un danger pour la santé, mais sans pouvoir
retrouver de sources fiables.

Alsa a bien voulu apporter quelques précisions à ce sujet, voici leur réponse :

“La maltodextrine est un amidon à chaîne courte, obtenu à partir de céréales (ex. blé, maïs…), très utilisé dans la fabrication des produits alimentaires.
Cet amidon est utilisé dans les ferments lactiques Alsa car la quantité de ferments nécessaires pour une tournée de yaourts est très concentrée (faible volume par sachet). La
maltodextrine sert ainsi de support aux ferments lyophilisés Alsa, permettant un conditionnement en sachet plus facile.”)

 

Parce qu’ils sont bien moins chers :

– ferments bio : 3€ et des poussières les 2 sachets

– ferments Alsa : 2,75€ les 4 sachets

 

Passons aux choses sérieuses, le test !

 

Yaourts au thé matcha et sirop d’agave

 

yaourt_matcha.jpg

 

  • 1 sachet de ferments pour yaourts Alsa
  • 1 litre de lait entier
  • 1cc bombée de thé matcha
  • 2cs de sirop d’agave

 

Verser le sachets de ferments et le thé matcha dans un broc et délayer avec le lait.

Ajouter le sirop d’agave et bien fouetter pour obtenir un mélange homogène.

Remplir les pots à yaourts et les placer en yaourtière 12h.

Fermer les pots et réserver au frais au moins 2 heures avant de déguster.

 

J’ai aimé :

– Le goût des yaourts : bons, onctueux et pas acides.

– Les ferments Alsa se conservent longtemps et pas au frais (comme la levure déshydratée).

 

J’ai moins aimé :

– Pour obtenir une bonne consistance, j’ai dû laisser les yaourts fermenter 12h au lieu des 8h habituelles.

– Alsa déconseille de repiquer ses yaourts, il faut donc un sachet par “fournée”, ce qui est moins économique.

 

Ceci dit, il faut noter qu’Alsa propose deux autres versions des ses ferments : Mon Bifidus Maison (ferments lactiques au Bifidus) et
Mon Yaourt Maison Onctueux  (ferments lactiques pour des yaourts encore plus onctueux) qui donnent sûrement de meilleurs résultats en
8h de fermentation (le bifidus, en général, améliore la fermeté des yaourts).


Article sponsorisé


Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Commentaires
  1. Bonjour,
    En partant d’un lait (de soja pour moi) réchauffé ou tiédi à 40 °C , 4 heures suffisent….
    Cordialement, Fabhyène – une autre yaourteuse…

  2. Coucou gwen, je viens de visiter ton blog que j’aime beaucoup, il est vraiment bien fait.J’y ai trouvé des recettes très intéressantes. Bravo !
    Au sujet des ferments c’est vrai qu’ils sont super je les ai aussi testés, en version simple au sucre, j’en parle un peu sur mon blog.
    En tout cas j’aime bien ta version au thé matcha et au sirop d’agave.
    Je te dis à bientôt 🙂

  3. Cela fait plusieurs fois que je vois ce billet sponsorisé chez les bloggeuses et tu es la première (du moins que je lis) à donner ton avis en toute franchise et j’apprécie. Il faut savoir que l’on
    peut aussi acheter ses ferments en pharmacie (dans les 5 €) mais on peut repiquer ses yaourts jusqu’à 20 fois !!! à bon entendeur !

    Le seul avantage que je vois à ces ferments Alsa c’est leur conservation, pour le reste… c’est juste pour surfer sur la vague du fait maison.

  4. Bonjour et tout d’abord bravo pour votre blog que je consulte régulièrement.
    Je fais moi même mes yaourts depuis quelques années et la meilleure recette (après plusieurs tentatives) reste pour moi celle à base de yaourt de brebis pour 1 litre de lait de vache entier. Cela
    donne des yaourts très fermes et d’une saveur très douce. On peut les réutiliser pour en faire d’autres, le résultat est alors un peu moins ferme.
    Mais je vais essayer d’aromatiser avec du thé matcha et du sirop d’agave, ça va changer des framboises !

  5. Bonjour,
    ….avec ce ferment là…mais c’est du lait de soja…
    Cordialement, Fabhyène

  6. Ton article m’a définitivement convaincue d’essayer les ferments lactiques alsa. Il ne me reste plus qu’à passer à l’action, c’est prévu pour demain. J’ai hâte de voir le résultat !…

  7. je suis bien contente de tombé sur ton article car j’ai fait mes 1er yaourt la semaine dernière et grâce à cet article j’ai la réponse à ma question!!!! En ton cas bravo ton blog est
    super…………et je m’abonne à ta news de ce pas

  8. Bonjour,
    Je souhaite juste “rebondir” sur le fait qu’il ne faut pas repiquer les yaourts faits avec les ferments Alsa.
    Je le confirme car j’ai testé et j’ai eu des yaourts gélatineux (enfin, vous voyez ce que je veux dire ?). Le goût est bon mais alors la texture… Beurk, je me force.
    Ils doivent y mettre quelque chose, je pense, parce que ça n’arrive pas avec d’autres ferments, certes plus chers à l’achat mais plus économiques à la longue. Je pense que je n’en rachèterai pas
    mais reviendrai au ferment en pharmacie ou magasin bio.

Commentaires sont fermés.