Ecole à la maison - Bilan de la première période de CP avec le CNED

Ecole à la maison - Bilan de la première période de CP avec le CNED

En septembre, Pomponette a commencé son année de CP avec le CNED. Voici venu le temps de faire un petit bilan de ce début d’année scolaire 🙂

Le CP avec le CNED comment ça se passe ?

L’année est découpée en 9 modules qui durent chacun environ un mois. A la fin de chaque module, une série d’évaluations est à envoyer au CNED. Le calendrier de livraison des évaluations tient compte du calendrier des vacances scolaires. Actuellement, nous avons donc fini le module 1 et bientôt le 2.

Pour chaque module, nous avons :

  • Un Cahier de bord qui regroupe toutes les leçons et exercices. Les cahiers de bord sont découpés par semaine, chaque semaine comporte 8 ateliers, un atelier correspond à une demi-journée. Dans chaque atelier, plusieurs matières peuvent être abordées.
    Chaque module comporte un projet fil rouge, par exemple, le projet du module 1 portait sur le temps, celui du module 2 sur l’équilibre alimentaire.
  • Un Carnet de progrès où on peut consigner les progrès de l’enfant à la fin de chaque semaine sur les points abordés pendant le module.
  • Des évaluations qui comprennent une partie écrite et une partie audio (on enregistre la voix de l’enfant et envoie le fichier mp3 + les pdf des parties écrites scannées sur la plateforme Copie en ligne) (l’envoi postal est possible mais moins pratique à mon avis)
  • Un Recueil qui est commun à plusieurs modules et qui contient les livres, les poèmes, les chansons et toutes les ressources papiers nécessaires.
  • D’autres ressources sont disponibles en ligne sous forme de livres numériques.

Avant de faire de le bilan des points positifs et négatifs de cette première période, il faut préciser que le démarrage a été un peu laborieux. D’abord, nous avons reçu les modules papiers 10 jours après la rentrée. Ensuite, beaucoup de ressources en lignes n’étaient pas toujours pas disponibles avant les vacances de Toussaint.
A priori, maintenant tout est dispo mais c’est assez gênant quand il faut improviser la leçon car la ressource n’est pas accessible et qu’on a aucune idée de ce dont il s’agit.
Par exemple, pour le Module 1, Pomponette devait apprendre une chanson en anglais et la chanter lors de l’évaluation. Or, au moment de l’évaluation le livre numérique n’était toujours pas en ligne. Donc impro totale lors de l’évaluation pour monter que Pomponette, sans la chanson, avait bien appris le vocabulaire à connaître pour ce module.

LES POINTS POSITIFS :

  • Les supports sont plutôt agréables, aérés et colorés.
  • Les ateliers sont assez courts et variés.
  • Le code des consignes est assez clair et permet une certaines autonomie. Pomponette repère vite ce qu’elle doit faire et souvent je n’ai même pas à lui expliquer l’exercice.
  • L’organisation des journées est très cadrée, ce qui peut être utile quand on a un besoin de structure (mais ça peut aussi devenir un inconvénient).

LES POINTS NÉGATIFS :

  • Les ressources en ligne sont souvent superficielles et donnent l’impression de faire du numérique pour faire du numérique. Et ça fend mon petit coeur de geekette car il y aurait tellement plus pertinent à faire !
    Bref, mise à part pour l’éducation musicale où les ressources audio sont nécessaires, la plupart du temps, on a l’impression de perdre du temps en se connectant aux livres numériques. Ils ne sont ni assez intuitifs pour que l’enfant les utilisent seuls, ni assez riches pour avoir un réel intérêt.
  • Le programme et la progression journalière sont très cadrés et nous avons souvent l’impression de perdre du temps sur certaines compétences que Pomponette maîtrise depuis longtemps.
    Mais comme chaque point du module est abordé lors des évaluations, nous n’avons pas d’autre choix que de faire l’intégralité des exercices et activités. C’est parfois démotivant pour la mistinguette qui se demande pourquoi elle doit passer du temps sur des choses qu’elle connait déjà bien plutôt que d’en apprendre des nouvelles. Et moi, j’ai le sentiment que nous sommes freinées dans la belle dynamique que nous avions l’an passée quand nous faisions l’école à la maison sans programme imposé.

Le bilan de cette première période est donc mitigé car nous passons du temps sur des compétences déjà bien acquises et Pomponette apprend peu de nouvelles choses.

J’essaie de rester positive en me disant que le début d’année sert souvent à consolider les bases et que la progression sera peut-être plus franche sur les prochains modules.

Si ce n’est pas le cas, je pense qu’il faudra « hacker » un peu le programme pour que Pomponette ne s’ennuie pas et ne soit pas complètement démotivée.

Wait & see…

9 Commentaires
  1. J’aimerais bien savoir ce que vous pensez des corrections; Est-ce qu’elles vous aident ?

    1. Pour le moment, les corrections ne nous ont pas été très utiles. Nous corrigeons ensemble les évaluations après les avoir faites, comme cela tout est encore frais dans l’esprit de la puce et elle comprend mieux. Quand les corrections des professeurs arrivent, elles sonnent comme une redite. En revanche, Pomponette est très attentive aux appréciations.

      1. Je m’en doutais un peu… Vu que vous et votre fille avez l’air assez à l’aise, les corrections ne sont sans doute pas très utiles. Mais pour d’autres élèves plus en difficulté, ce n’es pas le cas. J’espère…

        Signé : Sylvie (professeur correcteur au CNED 😉

        1. Je l’avais deviné 😉 Mais oui, c’est bien qu’elles existent pour les enfants/parents qui ont besoin d’un peu d’aide. Et ce sera certainement mon cas à un moment ou un autre, quand certaines connaissances me paraîtront bien lointaines ^^

  2. Bonjour, J’aimerais si vous le souhaiter vous demander une petite chose, qui pourrait grandement m’aider!

    Vous faite l’école à la maison?
    J’aimerais savoir comment cela se passe, niveau démarche administratif ou encore des conseilles à me donner ?
    Car cela serait idéal pour ma fille, mais malheureusement je ne trouve personne assez informé sur le surgit pour me conseiller et m’aider.
    Vous pouvez me répondre directement par email si vous désiré ^^
    Bonne soirée à vous.

  3. Bonjour, ma fille suit également le CNED CP, et nous venons de finir la dernière évaluation. Nous voila soulagées, car ce n’est pas toujours si simple ! Pour cette première année avec les nouveaux programmes, j’ai trouvé beaucoup de petits soucis dans les outils de formation …. et comme vous, vraiment pas emballée par les livres et activités numériques, qui étaient beaucoup mieux l’année dernière en GS. Nous verrons bien ce qui nous attend pour le CE1. Bonne continuation à vous.

    1. Bonjour Margaux,
      Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir ce sentiment. Malheureusement, il n’a fait que se confirmer tout au long de l’année : de nombreux couacs et l’impression constante d’une volonté de remplir absolument les journées, quitte à proposer des travaux sans intérêt.
      Je suis déçue et je me pose sérieusement la question de continuer avec le CNED l’année prochaine.
      Le but de faire l’école à la maison était de respecter le rythme de ma puce – et ses centres d’intérêt, autant que possible. Or, toute l’année, je l’ai sentie contrainte et elle n’a pas franchement pris plaisir à travailler, alors que la GS sans programme s’était super bien passée, elle était enthousiaste et avait pris de l’avance.
      Je prépare un article pour parler de tout ça, n’hésitez pas à me dire s’il y a des points que vous voudriez aborder plus particulièrement.
      Bonne continuation également 🙂

Laisser un commentaire
You have to agree to the comment policy.