Gelée de pissenlit

Gelée de pissenlit

L’année dernière, j’avais repéré cette idée de gelée de pissenlit – ou cramaillote – sur un blog, mais impossible de me souvenir duquel… Et puis, l’autre jour, Karen publiait sa version, là, je me suis dit qu’il était temps de m’y coller.

Samedi, il faisait beau, il faisait chaud, les pissenlits foisonnaient dans le jardin… et l’homme allait tondre la pelouse. Alors, avec Miss Cacahuète et Bébé N. (qui ne nous a pas beaucoup aidé, faut dire), nous sommes parties à la cueillette de jolies fleurs bien épanouies.

Il y a même eu de toutes jeunes orties qui ont fini dans une délicieuse tarte dont je vous reparlerai peut-être plus tard parce que j’ai oublié de la prendre en photo (rha !).

Mais revenons à nos pissenlits. Prise dans le feu de l’action, j’avais un peu oublié d’aller vérifier la liste des ingrédients chez Karen : orange et citron, y avait plus.

Pas grave, j’ai un peu adapté la recette. Du jus d’orange a très bien fait l’affaire, et pour appuyer un peu le coté floral de la gelée, j’y ai ajouté un tout petit peu de fleur d’oranger. Délicieux !

Le plus long dans l’histoire est de récupérer tous les pétales de pissenlit. Après la cueillette (on agit vite sinon les fleurs se referment), il vous faudra débarrasser chaque fleur de ses parties vertes (amères) pour ne conserver que les pétales, c’est un peu long (mais si vous en avez l’occasion, faîtes bosser les enfants 😉 ).

Ensuite, rincez les pétales rapidement sous l’eau dans une passoire fine, puis faites les sécher au soleil étalés sur un torchon.

Gelée de pissenlit

Gelée de pissenlit

Pour un  pot

  • 60g de pétales de pissenlits
  • 200g de jus d’orange
  • 300g d’eau
  • 100g de sucre blond
  • 1/2 cc d’agar agar
  • 1cc d’extrait de fleur d’oranger

Ébouillanter un pot à confiture (500 ml) et son couvercle, et les faire sécher à l’envers sur un torchon propre.

Mettre les pétales dans une casserole avec le jus d’orange et l’eau.

Porter à ébullition et laisser cuire à petits bouillons 15 minutes.

Filtrer, presser pour bien essorer et remettre le jus obtenu dans la casserole.

Ajouter le sucre, l’agar agar et la fleur d’oranger.

Reporter à ébullition durant 1 minute.

Mettre en pot. Fermer le pot et le retourner pour créer le vide d’air, laisser refroidir dans cette position.

Gelée de pissenlit

_

 

21 Commentaires
  1. J’aime beaucoup ta version! Je n’en ai pas encore fait cette année (il me reste des pots de l’année dernière haha), mais il faut que je m’y mette! :-p Merci!

    1. Des pots !!! Mais tu a dépiauter combien de milliers de fleurs ??? Trop la classe 😉

  2. Moi aussi faut que je m’y mette. Je vois que tu mets de l’agar-agar, je n’y ai jamais pensé. Chez moi, elle a une consistance de miel mais ce serait pas mal de l’avoir plus épaisse.

    1. L’agar agar la gélifie d’avantage et permet de moins sucrer (je n’aime pas les confiture ou gelées trop sucrées) 🙂

  3. Un magnifique merci pour cette superbe recette qui me rappelle mon enfance et les confitures de fleurs de ma grand-mère. Malheureusement, elle a emporté ses recettes avec elle… Grâce à toi, je vais pouvoir inaugurer une nouvelle partie dans mes fiches cuisine “spécial souvenirs d’enfance”. Merci!
    Peux-tu me dire combien de temps on peut la conserver? (Même si elle ne fera pas long feu dans l’étagère! ^-^)

  4. Vraiment originale cette recette et ça me donne envie de l’essayer! Par contre, je devrais attendre quelques jours…car les pissenlits ne sont tjrs pas sorties ici!!!

  5. Oiriginal!!!
    ca me donne envie d’essayer…surtout que cette année il y a plein de pissenlits;et ils ne se laissent pas tondre facilement..ils savent se courber sous la lame!!!!sans doute préferent ils justement finir en gelée!!!

  6. Ah c’est super cette idée de recette ! Je serais vraiment curieuse de goûter, je me demande quel goût ça a!

  7. Ma grand mère en fait depuis des années, et j’en suis folle !!!!!
    La meilleure confiture au monde pour moi 🙂

    1. En tartine ou alors j’aime beaucoup sur mon yaourt (ou direct à la petite cuillère, mais, chut, je n’ai rien dit)

Laisser un commentaire
You have to agree to the comment policy.