Un déjeuner chez Roellinger

Un déjeuner chez Roellinger

Mercredi dernier, Cathy et moi sommes allées déjeuner au restaurant “Le Coquillage”, le bistro marin d’Olivier Roellinger.

Unique restaurant du Chef qu’il nous reste depuis la fermeture du 3 étoiles fin 2008 (pour mémoire, Olivier Roellinger avait rendu ses étoiles au Guide Michelin ne se sentant plus la santé d’officier en cuisine et refusant de maintenir un restaurant gastronomique où il ne cuisinerait pas).

Si vous venez sur la Côte d’Emeraude, c’est LA bonne adresse à visiter. La qualité d’un 3 étoiles pour le prix d’une seule étoile. Une cuisine simple, mais délicieuse. Des cuissons justes. La pointe d’originalité de-ci de-là, qui va bien, sans trop en faire. Un “équipage” adorable. Un cadre unique. Vous ne le regretterez pas…

Roellinger Tarte soufflée au chocolat

Cathy et moi avons opté pour le menu “Grignotage des bords de mer”(des plateaux pour 2 personnes, à partager), parce que, en bonnes gourmandes, nous voulions tout goûter !

Je vous raconte ? Allez, c’est parti !

A notre arrivée, notre table était dressée dans la rotonde (avec une magnifique vue sur la Baie du Mont-Saint-Michel) et quelques amuse-bouche nous attendaient déjà…

Apéritif chez Roellinger

  • Crevettes grises sur biscuit au beurre salé
  • Poisson fumé (j’ai oublié lequel) et moutarde celtique
  • Rillettes de sardine sur croquant au sarrasin

Et là, petite surprise du Chef, absent ce jour là mais qui avait laissé la consigne de nous faire visiter les cuisines. Je vous laisse imaginer que, pour moi, c’était un peu comme la visite de l’atelier du Père Noël.

A notre retour, un petit cocktail à base de cidre, vodka (?), citron vert et sirop de gingembre nous était proposé.

Nous enchainons avec le premier plateau, celui des entrées…

Roellinger, plateau des entrées

  • Les huîtres creuses et plates de Cancale, certaines natures d’autres avec épices et aromates
  • Magrets de canard fumés et chutney.
  • Chair de crabe nature en vinaigrette flibustière..
  • Foie gras de canard confit, « poivre la luna » et « Chutney de Saint-Malo »
  • Coupe de coquilles Saint-Jacques (de plongée), figues fraîches, noisettes et « vinaigre celtique ».
  • Langoustines mi-cuites translucides et fleur des vertus
  • Velouté de courges du champs du vent et « poudre du voyage »
  • Bigorneaux

La cuisson du foie gras était extraordinaire et les Saint-Jacques un pur bonheur !

Mais passons au plateau des plats chauds…

Roellinger, plateau des plats chauds

Là, je vais assez approximative sur les plats de poisson (ça m’apprendra à ne pas noter. J’ai l’Alzheimer qui me guette), hahem… (Cathy, corrige moi, si je dis des bêtises). Il me semble que c’était :

  • Beignets d’encornet et sauce à la tomate
  • Saint-pierre, chou et châtaignes, sauce au homard
  • Turbo, girolles et purée de panais
  • Palourdes farcies

Ce qui est sûr, c’est que tout était délicieux et la cuisson des poissons parfaitement parfaite.

Et c’est là que survient le gros craquage !

Je vois un gentil jeune homme arriver avec un chariot rempli de desserts qui ont l’air plus délicieux les uns que les autres. Comment voulez-vous que je choisisse ?

J’ai donc goûter TOUS les desserts…

Roellinger, roulante des gourmandises

  • Glace au curry, poires pochées, sirop de sucre noir (délicieux !)
  • Suprêmes d’agrumes au sirop, sorbet à l’hibiscus (j’ai a-do-ré !)
  • Je ne sais plus ce qu’il y avait dans la verrine…
  • Tarte tatin
  • Profiterole
  • Mille-feuille à la vanille
  • Tarte au citron (parfaitement acidulée, comme j’aime)
  • Religieuse à la pistache
  • Fondant chocolat, poivron, piment (j’avais déjà essayé avec Alberto Herraiz. Décidemment, je n’aime pas le poivron dans les desserts)
  • Meringue au gingembre
  • Guimauve à la verveine (très sympa)
  • Nougat tendre (très, très tendre et généreux en fruits à coques. De quoi ravir la fana de nougat que je suis)

Habituellement, je n’aime pas la tarte au chocolat, trop de ganache, tue la ganache. Mais cette tarte là, mes mignons, légère, soufflée, avec du caramel au beurre salé tout caché dedans, un pur délice ! L’ultime tarte au chocolat, à n’en point douter !

Voilà, voilà ! Vous l’aurez compris. Si vous voulez déguster un repas digne d’un gastro, à moindre coût et sans ce côté guindé-prout-prout qu’on peut rencontrer parfois, c’est là qu’il faut aller !

Restaurant “Le Coquillage *”

Château Richeux

35350 Saint-Méloir des Ondes

Le menu “Grignotage des bords de mer”, comme présenté ici, est à 62€ par personne.

Et puis, si vous viendez, faites moi signe 😉

32 Commentaires
    1. Merciiii ! Venant de toi, ça me file un big smile 😀
      Mais quand même, j’ajouterais bien un “Et toc ! ” et un “Nananèreuuu ! ” 😉

    1. Moi, je dis “quand on a envie de musarder, il faut musarder”. Tu musardes quand ? 😉

  1. c’est malin, j’ai faim maintenant 🙂
    autre chose rigolote, ma cousine a fait la semaine dernière un cours de cuisine chez Roellinger…

    1. Les plateaux étaient pour 2. L’assiette de desserts, c’est juste la mienne, hahem… 😉

  2. Les photos sont très belles et drôlement appétissantes. Je note l’adresse, décidément il faut absolument que je vienne en vacances en Bretagne !

  3. Lors de mon passage dans le coin l’an passé, je n’ai pas tenté le restaurant mais j’ai ramené des pots d’épices de la boutique de Saint Malo et nous sommes allés au salon de thé “grain de vanille” de Cancale : très bon et peu coûteux (6 euros pour un assortiment généreux). J’ai aussi rêvé devant les descriptions des cours de cuisine mais de toute façon tout était complet pour un certain temps. Cela me donne envie d’y retourner !

    1. J’adore les épiceries, j’adore grain de vanille et j’adorerais suivre un cours là-bas. Bientôt peut-être… 🙂

  4. Oh lala, ça a vraiment l’air sympa, une belle cuisine de la mer et un peu de la terre … tout ce que l’on aime !
    Il faut donc prévoir ses prochaines vacances à St Méloir ;o)

  5. Tous les desserts wahouuuu, tu n’y es pas allée de main morte !! 😉 La glace au curry me tente énormément, et tes photos font super envie. Moi qui est prévu une semaine de vacances à Cancale la semaine prochaine, là c’est vraiment sûr je ferrais une escale chez Roellinger (bon et puis aussi à sa boulangerie salon de thé et à son épicerie of course ^_^)J’ai encore plus hâte, après avoir vu ton billet et celui de Cathy ! Mélody

    1. Niveau gourmandise, par ici, il y a de quoi faire. Tu ne vas pas être déçue 🙂

      1. Oulala oui si tu voyais la liste de ce que je veux faire niveau bouffe, je vais passer ma semaine la bouche pleine ^_^ Et dis tu connaitrais pas une adresse bien tradi pour du Kig Ha Farz bien d’chez nous?

        1. En réalité, ce n’est pas vraiment bien d’chez nous le kig ar farz. C’est plutôt une spécialité du finistère. Je n’en ai jamais mangé dans un resto des environs. Sur ce coup-là, je ne vais pas pouvoir te conseiller…

          1. Autant pour moi, je pensais qu’on en trouvais sur toute la Bretagne comme j’ai l’habitude d’en manger jusque sur Nantes et Guérande. Mais bon j’ai déjà tellement d’autres bonnes choses à manger par chez toi, le Kig ce sera une autre fois ^_^

  6. Ayant fais la halte “papillaire”, je vous la conseil plus que fortement, marci Olivier !

  7. qui a la recette de cette tarte soufflée au chocolat je reverrai de faire une tarte qui se rapprocherait de celle-ci. please

  8. J’y étais le week end dernier et cette tarte est à tomber!!!!je cherche une recette similaire”……

  9. I simply want to say I am very new to blogging and site-building and really savored your blog site. Probably I’m want to bookmark your site . You really have fabulous well written articles. Thank you for revealing your web site.

Laisser un commentaire
You have to agree to the comment policy.