Consommer bio, bien et pas cher... Un vaste programme !

Je suis en train de réfléchir à la façon dont je pourrais optimiser ma façon de consommer.

Je sais déjà que l’on peut consommer bio sans se ruiner, nous en avions déjà parler ici. Mais je pense aussi que je peux encore mieux faire.

Dans un premier temps, je me penche sur notre alimentation. Élaborer des menus équilibrés, pratiques (adaptés à nos rythmes de vie) et économiques. Je pense m’inspirer de ce qu’à déjà fait Flo.

Dans les semaines à venir, vous devriez voir défiler plusieurs articles sur le sujet. Je pense notamment à :

  • un menu type (dans les grandes lignes mais laissant suffisamment place à l’improvisation. Ne bridons pas notre créativité !)
  • le fond d’épicerie bio indispensable (ça fait un moment que j’y pense. Joëlle a fait le sien, moins typé bio, cette semaine)
  • une liste des courses hebdo type et réutilisable (il semblerait bien que Flo soit encore passée par là 😉 )

Par la suite, je pense publier régulièrement des billets axés « bon plan » ou astuces pour consommer bio (ou éthique), bien et pas cher, dans des domaines divers tels que la cosmétique, l’entretien de la maison, l’habillement… Tout ce qui fait notre quotidien quoi !

Alors, bien sûr, – le web mondial étant absolument génial pour ça – je vous invite à partager ici (ou sur votre blog, si vous en avez un) vos astuces, votre savoir faire, vos références, pour vivre bio au quotidien tout en réduisant les coûts (ben, oui, c’est la crise !)

Le bio powaaaaa est en marche ! 😉

17 Commentaires
  1. bonne idée… par contre les prix et possibilités ne sont pas les mêmes à Paris qu’en Province, et en fonction des budgets de base…

    1. Bien sûr, mais je pense que cela pourra tout de même être utiles à tous, avec quelques adaptations personnelles 🙂

  2. J’ai lu le billet de Joëlle aussi mais je n’ai pas encore pris le temps de commenter, celui de Flo m’avait aussi beaucoup intéressé. Les questions que tu évoques m’intéressent beaucoup, j’ai aussi fait un planning de repas (seulement pour les plats) que j’ai suivi un certain temps avant d’abandonner et je n’ai pas repris. Notre alimentation a beaucoup évolué ces dernières années et la diversification progressive de nos deux enfants a sans doute aussi jouer.

    Pour ce qui est du fond d’épicerie, j’essaie de le réduire au maximum, pour gagner de la place et pour éviter de stocker certains produits trop longtemps… cela m’aide à ne pas « craquer » sur un nouveau produit et à le laisser dormir ensuite dans le placard.

    En tous les cas, je vais lire la suite avec intérêt et si je trouve le temps d’écrire un billet sur ces questions, je reviendrai poster un lien !

    1. J’avais lu, je ne sais plus où, un article intéressant sur ces produits « rares » qu’on achète parce qu’il nous les faut absolument et qui dorment dans le placards parce qu’on a « peur » de les utiliser 🙂

      Pour le planning, je verrai si je m’y tiens, mais ça me semble utile.

  3. Bonsoir,
    Il y a Valérie Cupillard qui a fait une conférence sur le placard bio de base ainsi qu’un article. Ce qui est intéressant c’est qu’elle utilise des ingrédients totalement bio et différent de la cuisine traditionnelle. Pour réduire les coûts je vais à Biocoop aussi. Celui où je vais est vraiment fourni en produits vendus en vrac. J’ai un placard rempli de boîtes où j’y ai mis les farines, les légumineuses, les raisins secs, les céréales, De plus c’est écologique puisqu’il n’y a plus d’emballage. J’en profite pour réutiliser les sachets en papier jusqu’ au moment où ils ne peuvent plus servir.

    Je fais aussi beaucoup de choses moi-même. Pour ce qui est des fruits et légumes je commande chaque semaine des paniers bio. Le prix est fixe et ainsi le budget est déjà connu. Quoi qu’on dise les fruits et légumes bio ne sont pas toujours donnés et je sais que de cette façon j’en consommerai toujours.

    Je ne consomme plus de viande et de poisson depuis quelques mois et c’est aussi une sacrée économie.

    Je fais aussi ma lessive et mon démaquillant. Il y aussi le site » tout faire soi-même et c’est moi qui l’ai fait » qui sont de vraies mines d’informations et d’astuces.

    1. Merci pour ton témoignage très intéressant.
      Je vais essayer de trouver l’article de Valérie Cupillard dont tu parles.
      Même fonctionnement que toi pour le vrac (moins cher) et les bocaux (pratiques et anti petites bêtes).
      Et les sachets se recyclent très bien pour l’emballage des cadeaux gourmands de noël, avec un peu d’imagination 🙂
      J’étais, moi aussi, inscrite dans une amap, j’étais très satisfaite mais ai du arrêter. Les horaires de distribution ne me convenaient plus, je devais rentrer à la maison après le boulot, ressortir avec la puce à 19h30 et faire 10km pour aller chercher mon panier, pas top 🙁
      Même réduction des viandes et poissons et même mise aux cosméto / produits d’hygiène faits maison 🙂

  4. Bonjour,
    Tu peux retrouver le compte rendu de la conférence bio sur le site de My Sweet Faery. Elle a fait un très bon compte rendu auquel j’ai aussi assisté. Sinon l’article se trouve dans le magazine de la VIE CLAIRE de septembre. Peut-être qu’il est sur le site sinon je peux t’envoyer une photocopie. Elle y parle de purée d’oléagineux, d’huiles, de farines, légumes secs, céréales, , graines oléagineuses, etc. Si tu aimes les ingrédients totalement bio et qui sont différents des supermarchés tu devrais adoré.

  5. RE Bonjour, Le site dont je parle n’est pas « c’est moi qui l’ai fait mais tout faire soi-même ».

  6. Il existe plein d’astuces pour consommer bio sans dépenser plus : penser à acheter des grands conditionnements familiaux, acheter du vrac pour l’épicerie, acheter moins de viande mais plus de légumineuse, utiliser tout (par exemple les fanes de radis en soupe, …). Acheter aussi auprès de ses producteurs locaux, dans les épiceries solidaires (Terre et Terroirs, d’Anjou et d’ailleurs)
    et pour les produits du quotidien, hors alimentation, il est possible aussi de raisonner ses achats à l’échelle d’une famille et sur un an, de choisir des produits partagés en famille (tous le même gel douche, ..) prendre des produits concentrés, d’opter pour des produits multi usages comme le savon noir, l’huile d’argan, .. ;et régler le panier de l’année en 4 ou 12 fois sans frais, une manière aussi de lisser la dépense sur l’année(http://www.aboneobio.com/concept_aboneobio.php)
    On peut aussi se lancer dans la fabrication de cosmétiques maison ou de produits d’entretien mais attention aussi aux risques de jouer les apprentis chimistes.

  7. J’achète des sacs de farine et sucre blond de 5 kg (moins cher qu’en vrac) mais cela suppose d’avoir de la place pour stocker… Les oeufs sont particulièrement intéressants dans mon magasin bio quand on les achète par 15 ! Mais comme je fais tous les goûters et les petits déjeuners moi même, on les passe vite.

  8. I just want to say I’m beginner to blogging and site-building and certainly loved you’re blog. Probably I’m want to bookmark your blog . You certainly come with tremendous posts. Kudos for sharing with us your website.

  9. I simply want to say I’m beginner to blogs and actually loved you’re web blog. Very likely I’m likely to bookmark your blog . You actually have great well written articles. Regards for revealing your webpage.

  10. I simply want to say I am new to blogs and absolutely enjoyed your website. Very likely I’m going to bookmark your website . You actually have tremendous articles and reviews. Many thanks for revealing your webpage.

Laisser un commentaire
You have to agree to the comment policy.